Attijariwafa bank traite en renminbi

Attijariwafa bank traite en renminbi

Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire du Groupe Attijariwafa bank. En effet, avec le lancement de l’offre dédiée en monnaie chinoise renminbi (RMB), le Groupe bancaire fait du Maroc le deuxième pays africain (après l’Afrique du Sud), et le premier dans sa région, à introduire la monnaie chinoise dans ses opérations de commerce international. Un événement majeur qui a été l’occasion de l’organisation d’un séminaire d’information, vendredi 19 décembre à Casablanca, afin de présenter cette nouvelle offre destinée aux entreprises désirant développer un courant d’affaires avec la Chine.

«Cette offre est destinée aux entreprises clientes installées au Maroc et dans les pays de présence du Groupe désirant développer un courant d’affaires avec la Chine, devenue, en 2014, première puissance économique mondiale en termes de PIB en parité de pouvoir d’achat et dont la monnaie est devenue la deuxième devise la plus usitée dans les relations commerciales internationales, passant même devant l’euro», a expliqué, lors du séminaire, Mohamed El Kettani, président-directeur général du Groupe Attijariwafa bank, dans son mot d’ouverture.

À noter que cette offre s’inscrit dans le cadre de la signature de l’accord stratégique, conclu entre Attijariwafa bank et Bank of China Pékin lors du Forum économique Maroc-Chine, tenu en novembre dernier à Pékin. 

Pour sa part, l’ambassadeur de la Chine au Maroc, Sun Shuzhong, a souligné que «le lancement de cette 1ère offre dédiée en renminbi a pour objectif de renforcer les relations économiques entre la République Populaire de Chine, le Royaume du Maroc et l’Afrique». Pour lui, «cette offre ambitionne également d’ouvrir de nouvelles perspectives au développement des échanges commerciaux, d’œuvrer pour booster les échanges commerciaux entre les deux pays, diversifier et explorer des marchés émergents y compris le marché chinois».

De son côté, le directeur des marchés des capitaux de Bank of China-Paris, Philippe Bourguignon, a donné un aperçu sur l’évolution du renminbi dans les échanges mondiaux et les avantages qu’il confère aux exportateurs et aux importateurs.

Aussi, la directrice des institutions financières pour la région MENA au sein de Bank of China, Ma Di, a présenté, pour sa part, la stratégie d’accompagnement mise en place par Attijariwafa bank et Bank of China en faveur des opérateurs des deux banques dans les pays de présence du Groupe.

De même, différents responsables économiques participant à ce séminaire se sont relayés afin de mettre en avant l’offre produits et services en renminbi, mettant en relief les avantages pour les importateurs et les exportateurs, dont l’élimination du risque de change.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *