Automobile : Condensé de style et de technologie

Développée en un délai record de 29 mois, la nouvelle Mégane a tous les atouts pour affronter ses rivales redoutables, la Volkswagen Golf, la Peugeot 307, la Ford Focus, et l’Alfa 147, sur le plus concurrentiel des marchés, celui des berlines compactes.
Selon Renault, la Mégane II affirme une personnalité sportive axée sur le plaisir automobile. Et d’ajouter que sa ligne représente l’évolution la plus aboutie actuellement du nouveau design Renault mis en oeuvre sous la direction de Patrick Le Quément, après les Laguna, Avantime et Vel Satis.
Il faut bien admettre que la Mégane II a du caractère. Son design réunit les valeurs de l’audace et du dynamisme. Inspiré d’Avantime, un vaste toit ouvrant panoramique apporte une grande luminosité à l’intérieur. Du moins, si l’on en juge par les photos disponibles sur le Net. A l’arrière, ce modèle reprend aussi le langage esthétique d’Avantime : lunette droite et bombée. Mégane II voit également la première apparition du Touch Design Renault sur une voiture de série. Avec ce modèle, la marque française joue à fond la carte de la personnalisation avec un grand choix de combinaisons d’ambiances et d’équipements. Sans oublier les options. Cinq motorisations sont prévues : trois quatre cylindres essence seize soupapes, 1,4 litre de 98 ch, 1,6 litre de 115 ch et deux litres de 136 ch, les deux derniers étant dotés d’un décaleur d’arbre à cames à l’admission.
La gamme turbo-diesel Common Rail comprend un 1,5 litre de 80 ch et un 1,9 litre de 120 ch. Deux moteurs de 100 ch et 140 ch viendront compléter en 2003 l’offre diesel dCi. Mégane II est équipée d’une nouvelle génération de boîte de vitesses à cinq rapports. Une boîte à six vitesses d’origine Nissan (baptisée NDO) est associée aux motorisations hautes (2 litres 16V et 1,9 litre dCi). Avec sa nouvelle Mégane, Renault vise 14% du segment des berlines compactes sur le marché européen. Elle inaugure la deuxième plate-forme réalisée en commun avec Nissan dans le cadre de l’Alliance. Cette plate-forme C représentera plus du quart des véhicules produits par les deux marques d’ici à quatre ans, soit de l’ordre de 1,8 million de voitures.
Lancée officiellement au dernier Mondial de l’Automobile en Berline, Mégane II sera épaulée d’ici à l’automne 2003 par quatre nouvelles versions pour constituer, à terme, une gamme de sept modèles (monospace Scénic, coupé-cabriolet, break, berline tricorps et version Renault Sport). La voiture est construite dans l’usine de Douai, à Palencia en Espagne et à Brousse en Turquie (version tricorps). Elle sera distribuée dans 75 pays.
La nouvelle Mégane adopte également le système de surveillance de la pression des pneumatiques, des projecteurs avec lampes au xénon à hauteur adaptative en fonction de la vitesse du véhicule ou encore une offre de navigation complète avec notamment Carminat Navigation Informée qui inclut des infos trafic en temps réel. Elle est équipée d’un arsenal d’airbags étonnant notamment, sur le coupé, l’airbag anti-glissement aux places avant. Une première mondiale sur ce segment.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *