Automobile : Voiture d’occasion : mieux vaut rater une bonne affaire qu’en faire une mauvaise

Lorsque vous achetez une voiture d’occasion, vous devez impérativement chercher à connaître la vie du véhicule. Si c’est une « première main », cela ne posera sans doute pas trop de problèmes. Le propriétaire vous présentera probablement le carnet d’entretien rempli en bonne et due forme. Par contre, il ne sera pas aisé de vous procurer des pièces qui racontent la vie du véhicule si celui-ci a changé plusieurs fois de propriétaire. Dans ce cas, ne laissez rien au hasard et épluchez la moindre facture.
Le carnet d’entretien. Grâce à lui, vous saurez si les révisions ont été scrupuleusement effectuées aux périodes préconisées par le constructeur. Vous aurez ainsi connaissance des contrôles basiques et vous pourrez aussi savoir si des opérations mécaniques d’importance ont été réalisées. Exemple : le remplacement de pièces comme la courroie de distribution.
Les factures. Elles donnent une idée de l’entretien qui a été apporté à la voiture à travers les remplacements de pièces d’usure (pneumatiques, plaquettes de freins, ligne d’échappement, suspensions, etc.).
Relevez les noms des garages. Tant mieux s’il s’agit toujours du même établissement et qu’il fait partie du réseau de la marque.La notice du constructeur. Il ne s’agit pas d’un détail.
Ce carnet de bord, véritable mode d’emploi du véhicule, est indispensable pour comprendre toutes ses fonctionnalités. Vous pourrez y trouver, par exemple, le nombre de litres de carburant restant dans le réservoir lorsque le signal lumineux indique que vous êtes sur la réserve. L’examen statique. Cet examen est déterminant dans le processus d’achat. Si vous n’êtes pas un expert, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un ami qui connaît bien la mécanique.
Ses conseils seront utiles. Vous devez inspecter votre future voiture sous toutes les coutures : extérieures et intérieurs.
Ces contrôles doivent être effectués en plein jour. Refusez un rendez-vous le soir.
L’extérieur. Une peinture neuve : il est possible que le vendeur ait honnêtement voulu faire un effort pour se débarrasser rapidement de sa voiture. Mais attention, une couche d’apparat peut révéler un accident et un passage au marbre. Méfiez-vous si les portes ou le capot ne sont pas correctement alignés.
Ce peut être un indice. La tôlerie doit être lisse, sans trace de coups ou de boursouflures dues à la rouille.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *