BP annonce un investissement stratégique majeur en Russie

Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé un investissement de 6,75 milliards de dollars en Russie, pour créer le numéro trois russe du pétrole et du gaz et augmenter de quelque 25% sa capacité de production.
Cet accord représente une avancée stratégique majeure dans un pays qui détient d’énormes réserves de pétrole et de gaz et un immense potentiel de croissance, a souligné le directeur général de BP, John Browne.
BP versera un montant initial de 3 milliards de dollars en numéraire pour une part de 50% dans une nouvelle société commune avec les holdings russes, Alfa et Access Renova, (regroupées sous le nom d’AAR), qui possèdent 100% du groupe TNK, quatrième groupe pétrolier de Russie, et une part majoritaire dans le groupe Sidanco. BP, qui effectuera ensuite trois versements annuels de 1,25 md USD en actions, apporte de son côté sa part de 25% dans Sidanco dans cette nouvelle société dont le nom n’a pas été précisé. BP et AAR annoncent avoir passé un accord de principe pour fusionner leurs intérêts en Russie afin de créer le troisième groupe russe de pétrole et de gaz, dans lequel ils détiendront chacun une part de 50%, ont précisé les deux groupes dans un communiqué commun.
Cet investissement, qui serait le plus élevé jamais réalisé par une société étrangère en Russie, reflète la confiance accrue de la communauté internationale dans la Russie.
“BP est arrivé en Russie, il y a cinq ans en achetant 10% de Sidanco”, a rappelé le patron de la compagnie. “Nous avons eu des moments difficiles au début, mais (…) nous avons progressivement instauré une relation mutuellement bénéfique avec les propriétaires de AAR et beaucoup appris sur la façon de faire des affaires en Russie”, a-t-il ajouté. John Browne a précisé que son groupe avait “examiné très soigneusement les actifs concernés par cette transaction, y compris au moyen d’inspections sur le terrain rigoureuses et nombreuses. Ces mesures prudentes, associées à une bien meilleure stabilité économique de la Russie, à un système légal plus efficace et à un engagement accru des hommes d’affaires russes à respecter les réglementations internationales, ont convaincu BP qu’il était temps d’approfondir notre partenariat avec AAR”, a-t-il conclu. L’investissement de BP représente également pour le britannique une occasion en or d’augmenter sa capacité de production au moment où il a des difficultés à améliorer ses résultats.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *