Chine : Wen Jiabao dénonce le protectionnisme sur le yuan

Chine : Wen Jiabao dénonce le protectionnisme sur le yuan

Le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, a dénoncé, dimanche, le protectionnisme des partenaires commerciaux de son pays et réaffirmé que Pékin ne cèderait pas aux pressions pour réévaluer le yuan. Dans une interview à l’agence Xinhua, M. Wen a affirmé que son gouvernement poursuivrait en 2010 ses politiques macro-économiques visant à stimuler la croissance et à lutter contre les effets de la crise financière mondiale. «Les pressions sur le yuan pour qu’il s’apprécie sont de plus en plus fortes… mais nous ne cèderons pas», a-t-il précisé. «J’ai dit à nos amis étrangers: vous nous demandez de laisser le yuan s’apprécier tout en adoptant toutes sortes de mesures protectionnistes. Autrement dit vous voulez limiter le développement de la Chine», a-t-il ajouté. Après s’être apprécié de quelque 21% depuis juillet 2005 face au dollar, le yuan marque le pas depuis plus d’un an. Depuis l’été 2008, de facto réarrimé au billet vert, il en a suivi les accès de faiblesse vis-à-vis de l’euro, au grand dam des industriels européens. «Je pense qu’étant donné que cette année les principales devises du monde se sont dévaluées, le maintien de la valeur et de la stabilité de la monnaie chinoise constitue une contribution à la stabilité économique de la communauté internationale», a poursuivi le Premier ministre chinois. M. Wen a également fustigé les mauvais procès qui, selon lui, ont été faits à la Chine au sein de l’OMC, estimant qu’il n’y avait jamais eu autant d’entraves aux exportations chinoises qu’il n’y en a eu en 2009. Il n’a toutefois nommé aucun pays.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *