Croissance inclusive : La co-localisation prônée par une trentaine de pays africains

Croissance inclusive : La co-localisation prônée par une trentaine de pays africains

«Ensemble nous devons et pouvons construire cette Afrique qui gagne. Cette Afrique confiante en ses capacités. Une Afrique qui compte, avant tout, sur elle», souligne le président Roch Marc Christian Kaboré.

Une Afrique décomplexée, solidaire et de partage. Telle est la configuration du continent mise en relief lors de la cinquième édition du forum international Afrique Développement organisée par le Groupe Attijariwafa bank en partenariat avec la SNI. Cet événement, dont le coup d’envoi a été donné jeudi 16 mars à Casablanca, vient éclairer la dynamique régionale dans un contexte international plombé d’incertitude. Face aux mutations économiques et sociales que connaît le monde, l’Afrique a d’énormes opportunités à saisir.  Un pari qui ne sera gagné qu’après une consolidation de l’effort  continental.

C’est d’ailleurs ce qu’a souligné l’ensemble des intervenants lors de l’ouverture de ces rencontres africaines dont les travaux prendront fin ce vendredi dans la capitale économique du Royaume. Roch Marc Christian Kaboré, président de la République duBurkina Faso, a été le premier à tracer les traits de cette Afrique inclusive. Le président burkinabé a invité les décideurs des trente pays participants au forum à faire des choix stratégiques et judicieux garantissant ainsi l’épanouissement économique des pays africains et le bien-être de leurs populations. Les pays sont en effet appelés à renforcer et à accélérer la dynamique de coopération intra-africaine. L’heure étant de concrétiser le projet de zones de libre-échange horizontal.

«Ensemble nous devons et pouvons construire cette Afrique qui gagne. Cette Afrique confiante en ses capacités. Une Afrique qui compte, avant tout, sur elle», souligne le président Roch Marc Christian Kaboré. Le Burkina Faso, invité d’honneur de ce 5ème forum, vient partager avec l’ensemble des participants son propre modèle de développement économique et social. Six autres pays du continent sont également venus munis de leur propre vision économique pour la présenter dans le marché de l’investissement, un espace qui met à l’honneur outre le Burkina Faso, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Madagascar, le Rwanda, le Sénégal et la Tunisie. Le Forum international Afrique Développement d’Attijariwafa bank ne cesse de gagner en maturité. Il atteint aujourd’hui un nouveau palier rassemblant depuis son lancement plus de 6.000 opérateurs issus de 36 pays africains. Pour cette 5ème édition, 2.000 opérateurs économiques du continent sont venus débattre d’une croissance inclusive en Afrique.

Cette inclusion est, selon Mohamed El Kettani, président-directeur général d’Attijariwafa bank, le garant de la pérennité et la sécurité du continent. «La nécessité étant également de maîtriser l’urbanisation du continent en assurant une inclusion génératrice de croissance et une inclusion financière forte», relève-t-on de M. El Kettani. L’inclusion prônée passe, en effet,  par l’implication des acteurs privés dans une démarche de création de valeurs partagées  à travers une co-localisation bien pensée assurant la création d’emploi, le transfert d’expertise. Un avis partagé par Salaheddine Mezouar. Le ministre des affaires étrangères et de la coopération a également misé sur la co-localisation comme gage.

Il a par ailleurs souligné que l’Afrique ne peut avancer que si les espaces régionaux se consolident et jouent pleinement leur rôle d’intégration économique. Rappelons que l’édition précédente dudit forum a connu le lancement du Club Afrique Développement. En une année, ce club a élargi son cercle en accueillant de nouveaux pays adhérents. 

Le but étant d’assurer un accompagnement pragmatique de l’ensemble des requêtes des communautés économiques en termes de mise en relation, de missions sectorielles, d’accès aux appels d’offres émis dans une dizaine de pays africains.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *