Dakhla : Une instance consultative pour drainer les investissements

Dakhla : Une instance consultative pour drainer les investissements

Elle vient en réponse aux attentes des opérateurs économiques

Le Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab vient de créer l’Instance consultative pour la promotion de l’économie et l’encouragement des investissements.

Cette instance constitue une réponse aux attentes des opérateurs économiques en matière d’amélioration de l’environnement des affaires au niveau régional et l’appui à la compétitivité économique de la région de Dakhla-Oued Eddahab. Elle présente un cadre approprié pour le conseil pour mettre en place une feuille de route prenant en considération les spécificités de la région.

L’instance se propose comme une structure régionale de coordination des efforts en matière d’encouragement des investissements et ce, en travaillant sur l’assouplissement des procédures liées aux affaires, assurer le suivi et l’opérationnalisation des mesures d’amélioration de l’environnement des affaires prises au niveau national et recommander les mesures nécessaires à l’attractivité de la région. Elle se chargera aussi de relater et suivre au niveau régional les différents programmes et chantiers lancés actuellement dont le Schéma régional d’aménagement du territoire (SRAT), et le Programme de développement régional (PDR).

Intervenant lors de la cérémonie de création de cette instance, le président du Conseil régional, Khatat Yanja, s’est félicité de la mise en place de cette instance régionale, relevant que sa création est de nature à favoriser un climat d’affaires propice à la croissance, comme elle permettra d’améliorer de façon palpable la compétitivité des entreprises. M. Yanja a mis l’accent sur le rôle de l’investissement productif dans la valorisation du tissu économique et sa modernisation, ainsi que dans la création de la richesse et de l’emploi, soulignant que l’instance constitue le cadre idéal pour rassembler tous les acteurs concernés au niveau de la région. Cette dernière de par son positionnement géographique, ses potentialités, ses richesses et les multiples infrastructures dont elle dispose, offre de multiples opportunités d’investissement dans différents secteurs d’activités économiques. Plusieurs groupes d’opérateurs nationaux et internationaux ont manifesté leur intérêt pour investir dans le secteur du tourisme et de l’aquaculture dans la région, qui s’apprête à un véritable décollage économique suite à la signature du contrat-programme relatif au programme de développement régional (2016-2021) devant SM Mohammed VI en février 2016.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *