Damane Assakane atteint les 14,05 milliards de dirhams à fin mars 2012

La Caisse centrale de garantie (CCG) dresse le bilan de son activité au titre du premier trimestre de l’année 2012. À fin mars 212, l’activité cofinancement a atteint un volume de 1,26 milliard de dirhams. S’agissant de l’activité de garantie dédiée aux particuliers, le volume de crédits observé, à fin mars 2012, au niveau de Damane Assakane est de 14,05 milliards DH. De même 17,45 milliards DH ont été enregistrés pour la même période au niveau de l’activité Fogalef. S’agissant des activités de garantie relatives aux entreprises, les crédits «Investissement» ont atteint, à fin mars 2012, un volume de 11,93 milliards DH. Les crédits « Exploitation » se sont situés pour leur part à 1,55 milliard DH au moment où les crédits « restructuration » et crédits « jeune entreprise » se sont situés respectivement à 333,23 et 840,18 millions DH au titre du premier trimestre 2012.
La CCG a clôturé l’exercice 2011 sous le signe de la hausse. En effet, l’activité a été maintenue en progression constante durant l’année précédente. «Le nombre total des ménages ayant bénéficié de l’intervention de la CCG, en 2011, pour accéder à la propriété s’est établi à 147.039 pour un montant de crédits mobilisés qui s’élève à 29, 99 milliards DH et un engagement de 25, 62 milliards DH», souligne la CCG. Et d’ajouter que «le nombre des bénéficiaires est passé de 18.450 en 2010 à 21.603 en 2011, soit une progression de 17 % due essentiellement à la dynamique enregistrée par le fonds Damane Assakane».
Notons que les montants de crédit et de l’engagement se sont établis respectivement en 2011 à 5,05 milliards DH et 3,95 milliards DH, soit une progression de 22 % pour les crédits mobilisés et de 17 % pour l’engagement. Entre autres, le volume des garanties accordées par la CCG en faveur des entreprises en 2011 a atteint 1,097 milliard DH avec un taux de réalisation des objectifs de 92 %. En dressant le bilan des trois derniers exercices, la CCG révèle que «l’évolution de son activité témoigne de la pertinence des choix opérés dans le cadre de la stratégie 2009-2012». Sur quatre ans, le volume annuel des interventions des entreprises est passé de 0,47 milliard DH en 2006 pour atteindre 1,23 milliard DH en 2010, soit une évolution annuelle moyenne de plus de 40 %.
Pour rappel, la CCG s’est dotée à partir de 2009 d’un plan de développement stratégique pluriannuel (2009-2012) visant essentiellement à améliorer l’accès des entreprises au financement à travers notamment l’adaptation des produits de garantie aux besoins du marché. À cet égard, la CCG dispose d’une offre-produits générique qui couvre les besoins des entreprises à chaque étape de leur cycle de vie : création, développement, exploitation, restructuration. L’offre de garantie est directement adossée aux produits bancaires destinés au financement des entreprises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *