Des perspectives prometteuses pour Marsa Maroc

Des perspectives prometteuses  pour Marsa Maroc

«Vers une certification globale»,  c’est le chemin qu’empruntera Marsa Maroc à partir de 2014. Qualité, sécurité et environnement sont  les orientations phares de ce chantier qui arrivera à terme à l’horizon 2016 permettant ainsi à Marsa Maroc de disposer d’une politique globale de gestion de risques. Une détermination qui a été fortement animée par la triple certification (ISO 9001 version 2008) de trois installations de l’entreprise portuaire.

La distinction, qui a été confirmée récemment, fut attribuée à Marsa  Maroc  pour la qualité de ses activités «conteneurs» et «trafic voiturier» au port de Casablanca ainsi que pour ses activités au port de Safi. Cette démarche s’inscrit parfaitement dans le processus de la réforme portuaire et en marge de laquelle Marsa Maroc a fixé un certain nombre de priorités.

«Cette démarche d’amélioration continue fait partie de notre plan stratégique dont l’ambition est de pérenniser la compétitivité de notre entreprise et de placer les clients au cœur de notre stratégie», souligne Mohammed Abdeljalil, président du directoire de Marsa Maroc, lors d’une rencontre tenue, mercredi 18 décembre, à Casablanca.  M. Abdeljalil a, par ailleurs, indiqué que la triple certification est le résultat d’un processus exigeant qui permet d’harmoniser les moyens et les procédures internes dans le cadre d’un management interne global.  En outre, 2014 sera une date notoire sur le plan financier de Marsa Maroc. Tel que prévu dans le cadre de la loi 15-02 portant sur la réforme portuaire, Marsa Maroc procédera à l’ouverture de son capital.

Cette  opération, dont l’appel d’offres vient d’être lancé, portera autour d’une cession de parts minoritaires de l’entreprise. En perspective, l’entreprise portuaire ambitionne d’exporter son savoir-faire vers le marché international, notamment celui de l’Afrique du Sud et du Maghreb. Pour rappel, Marsa Maroc a été créée en 2006. Depuis cette date, l’entreprise est passée par trois grandes étapes lui permettant de participer activement à l’amélioration de la performance logistique du Maroc. Marsa Maroc a réalisé au cours de l’année 2012 un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dirhams, en progression de 2%. Le trafic global a atteint pour la même période les 35,9 millions de tonnes grimpant également de 2%.

Les principales prestations sont la manutention (1,12 milliard de dirhams), le stockage (395 millions de dirhams) et les prestations diverses (286 millions de dirhams). En revanche, les prestations rendues aux navires qui englobent principalement les services de remorquage, de pilotage et de lamanage ont réalisé en 2012 un chiffre d’affaires de 156 millions de dirhams en légère baisse de 1% par rapport à 2011.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *