Dynamique soutenue du secteur textile

La ferme volonté des professionnels du textile d’adhérer pleinement aux mutations de l’économie mondiale se traduit par l’évolution haussière en valeur des exportations de produits textile-habillement, enregistrée en 2003, a affirmé jeudi soir à Casablanca, le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie, M. Salaheddine Mezouar.
S’exprimant à l’assemblée générale ordinaire de l’Association marocaine des Industries et de l’Habillement (AMITH), M. Mezouar, également président de cette entité professionnelle, a mis en exergue les avantages qu’offrent les différents accords de libre-échange signés par le Maroc, notamment avec l’Union européenne, avec les Etats-Unis ou encore avec certains pays arabes. Afin d’en tirer bénéfice et gagner la bataille redoutable de la concurrence, fondée sur une équation à trois variables à savoir: le prix, la qualité, et la proximité, a indiqué M. Mezouar, les entreprises exportatrices doivent se débarrasser des attitudes figées et à compter sur leurs propres moyens.
Selon le ministre, l’entreprise marocaine est appelée à intégrer dans sa démarche marketing, l’hypothèse du risque, étant donné qu’elle agit dans le cadre d’une économie ouverte à laquelle le facteur « risque » est inhérent.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *