Économie islamique : Pour l’amélioration de l’offre bancaire nationale

Économie islamique : Pour l’amélioration de  l’offre bancaire nationale

L’économie islamique, qui a connu une évolution sans précédent ces dernières années, assure un ensemble de financements alternatifs visant à varier et améliorer l’offre bancaire nationale, ont souligné, dimanche soir à Rabat, les participants à un colloque sous le thème «Dialogue ouvert autour de l’économie islamique et des financements alternatifs au Maroc». Les problèmes dont souffre l’économie mondiale à cause de la dernière crise financière planétaire prouvent l’efficacité des produits bancaires islamiques, qui se basent sur le principe d’investissement des capitaux et rejettent le recouvrement des intérêts et le monopole, ont indiqué les intervenants à cette rencontre. Ils ont relevé, à cet égard, les contraintes qui entravent l’économie islamique dans le monde arabe et islamique, alors que les pays occidentaux s’inspirent des principaux produits bancaires islamiques, notamment l’Ijara, la Morabaha et la Mocharaka. Intervenant à cette occasion, Omar El Kettani, professeur d’économie à l’Université Mohammed V de Rabat, a indiqué que l’adoption par le Maroc d’une plate-forme institutionnelle islamique en matière de transactions financières, à côté du système financier conventionnel, est censée attirer les financements des pays du Golfe, qui refusent de conquérir les marchés européen et américain, suite à la succession des crises financières éprouvantes. Pour sa part, Lahcen Daoudi, professeur universitaire d’économie, a estimé que l’économie islamique encourage et protège la propriété privée et l’intérêt général des citoyens, contrairement au système communiste, fondé sur la propriété publique, et au système capitaliste qui fait de la propriété privée un principe fondamental. Dans la même ligne de pensée, il a souligné l’importance de la mise en place d’un cadre juridique permettant la réglementation des banques islamiques.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *