Emploi : Le gouvernement lance son CPE

Emploi : Le gouvernement lance son CPE

Du nouveau pour sortir les jeunes diplômés de «l’impasse du chômage». Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Mustapha Mansouri, a dévoilé vendredi dernier toute une batterie de mesures prises par le gouvernement pour la promotion de l’emploi, notamment le lancement des « contrats premier emploi » (CPE) et l’appui à la création des petites entreprises. Il s’agit là, a précisé le ministre, de mesures qui sont actuellement en cours d’exécution.
Intervenant vendredi à Agadir, à l’ouverture du 6ème Forum de la formation et de l’emploi, M. Mansouri a, par ailleurs, annoncé que le gouvernement a consacré une enveloppe budgétaire de trois milliards de dirhams pour la promotion de l’emploi, notamment dans les milieux des jeunes diplômés.
Ainsi, pour remédier à la situation actuelle dans le domaine de l’emploi et faire face à la crise des jeunes diplômés chômeurs, le gouvernement met le paquet et établit plusieurs mesures dans le cadre d’un plan de trois ans d’ores et déjà ficelé par les départements concernés. Ce plan prévoit, entre autres, l’ouverture de nouveaux horizons visant la promotion de l’auto-emploi et l’insertion des diplômés dans le secteur privé.
Pour ce qui est des mesures matérielles, l’Etat s’engage à accorder 85 % du prêt, qui s’élève à 25 millions de dirhams, pour tout porteur de projet. Il s’engage, en outre, à adapter la formation aux besoins du marché de l’emploi.
Par ailleurs, les textes relatifs aux petites entreprises sont déjà finalisés, a précisé le ministre, appelant les Chambres professionnelles, les Centres régionaux d’investissement et les établissements spécialisés dans le domaine des microcrédits à adhérer pleinement à cette oeuvre susceptible de créer des opportunités d’emploi et de booster l’économie nationale. Lors du Forum de la formation et de l’emploi, plusieurs intervenants ont apporté leur savoir-faire en la matière. Jamal Belahrach, directeur général de Manpower Maroc, a mis l’accent sur la nécessité d’instaurer un partenariat entre les secteurs public et privé pour promouvoir l’emploi, ajoutant qu’aujourd’hui certaines approches classiques sont dépassées, particulièrement celles qui considèrent l’Etat comme le principal employeur. Selon M. Belahrech, il s’est avéré que l’entreprise constitue l’espace idoine pour créer les richesses et l’emploi et que le rôle de l’Etat devrait se limiter à la création du climat favorable à l’investissement à travers des mesures juridiques et administratives incitatives. Et c’est d’ailleurs le chemin que semble vouloir emprunter le gouvernement d’après les dernières mesures prises et dont l’objectif est de produire davantage d’emplois en faveur des jeunes diplômés.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *