Engouement des français pour le Maroc

Avec l’Egypte, le Maroc semble bien parti pour accueillir, cette année encore, un nombre considérable de touristes français, gagnant ainsi du terrain dans la liste des destinations choisies par les Français pour leurs vacances d’été. Même si le voisin tunisien semble toujours avoir la cote, apparaissant, au même titre que l’Italie, en tête des destinations les plus demandées. Selon un hit-parade élaboré par le Syndicat national des agents de voyages (Snav) et l’association des tour-opérateurs CETO des pays préférés des Français, les places de choix, occupées actuellement par le Maroc et l’Egypte, ont été gagnées au détriment de celles de la Grèce et de la Turquie, en perpétuelle perte de vitesse. Un constat sur lequel Philippe Demonchy, porte-parole du Syndicat national des agents de voyages (SNAV) et président du réseau Sélectou, s’est longuement attardé, expliquant que la contre-performance pour le moins surprenante de la Grèce tient à l’organisation cet été des J.O.
« C’est sans doute les Jeux Olympiques qui ont eu un effet négatif au lieu d’avoir un effet positif. C’est bien la première fois », a déclaré M. Demonchy dans des propos relayés par l’Agence MAP. Et d’ajouter qu’il est de toutes façons « de plus en plus difficile de faire des prévisions, alors que les ventes de dernière minute augmentent chaque année, et peuvent créer la surprise ».
S’agissant de la destination Maroc, la structure des flux touristiques demeure marquée par la prépondérance des ressortissants européens qui représentent 84 % du total des arrivées, soit 1 868 753. Viennent ensuite les touristes originaires du Moyen-Orient et du Maghreb (6,4 %), puis d’Amérique du Nord (4,6 %). La France reste le plus gros pourvoyeur avec 39,5 % des arrivées de touristes étrangers, suivie de l’Espagne (9,1%), de l’Allemagne (7,8 %), de l’Angleterre (6,6%) et de l’Italie (5,1 %).
Selon les mêmes prévisions, le Mexique et l’Ile-Maurice se comportent également bien, tandis que la République Dominicaine affiche une légère baisse mais reste une destination plus prisée que les Etats-Unis, selon les projections du SNAV portant sur la période juin-octobre. Cuba, l’Espagne et surtout les Baléares (13e position) sont aussi en baisse.
De son côté, l’Association des tour-opérateurs-Ceto a également relevé le recul de l’Espagne et de la Grèce mais constate une reprise vers l’Egypte, les Etats-Unis, et une «demande forte» pour l’Europe de l’Est. La France reste toujours en 2004 le lieu de prédilection de 72% des vacanciers, selon un sondage sur les intentions de départ en vacances des Français réalisé par l’Institut BVA pour le ministère du Tourisme.
Selon une autre étude publiée par l’IFOP pour Europ Assistance, la proportion de Français ayant l’intention de partir en vacances est inférieure à la moyenne européenne à seulement 72% pour l’été 2004, contre 65% en 2003.
Par ailleurs, si les Français préfèrent toujours le mois d’août pour leurs vacances d’été, la destination importe moins, selon une étude réalisée par le site de voyages par internet Lastminute.com avec la société de sondage TNS direct.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *