États-Unis : la Chambre des représentants se prononce sur l’emploi

La Chambre des représentants américaine s’est prononcée mercredi sur un projet de loi en faveur de l’emploi dans l’espoir d’enrayer le chômage qui reste élevé aux Etats-Unis, a annoncé mardi la présidente de l’assemblée, Nancy Pelosi. «C’est un projet de loi qui crée des emplois, qui répond aux besoins des chômeurs et nous remet sur la voie de la prospérité», a-t-elle déclaré mardi lors d’une conférence de presse. Cet ensemble de mesures comprend des projets pour les infrastructures et des aides aux Etats pour empêcher les licenciements de personnels du secteur public (policiers, professeurs), le tout pour un coût de 75 milliards de dollars. Mme Pelosi a déclaré que pour financer ces nouvelles mesures, la Chambre utiliserait des fonds restant du plan de sauvetage du secteur financier adopté en octobre 2008 par le Congrès. Ce coup de pouce à l’emploi intervient 10 mois après la promulgation d’un gigantesque plan de relance de l’économie de 787 milliards de dollars. Les mesures pour l’emploi comprendront une extension de six mois des allocations de chômage, ainsi qu’un plan de couverture maladie provisoire, une disposition clé puisqu’aux Etats-Unis nombreux sont les salariés dont la couverture maladie est assurée par leur employeur.
Mme Pelosi a encouragé le Sénat à agir rapidement après le vote de la Chambre, afin que le président Obama puisse promulguer le nouveau projet de loi avant le discours présidentiel annuel sur «l’état de l’Union», qui a lieu généralement fin janvier. Le président Obama avait promis la semaine dernière de s’attaquer à la «tragédie humaine» du chômage en encourageant une série de mesures destinées à relancer l’activité économique, fondées notamment sur les aides aux petites et moyennes entreprises et les investissements dans les infrastructures publiques. Malgré une légère embellie en novembre (10% contre 10,2% le mois précédent), le taux de chômage aux Etats-Unis reste à des niveaux jamais vus depuis le début des années 1980. Les démocrates s’inquiètent de l’impact du chômage sur les élections parlementaires de mi-mandat prévues en 2010.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *