Événement : Attijariwafa bank se réorganise

Attijariwafa bank met en place une nouvelle organisation. Le mode de gouvernance du groupe vient en effet de connaître de grands changements. Ceux-ci ont été approuvés, mercredi dernier, par le conseil d’administration réuni sous la présidence de Khalid Oudghiri. La nouvelle organisation a par ailleurs été présentée le jour même au top management du groupe.
Attijariwafa bank ambitionne, à travers ces évolutions, d’adapter son mode de gouvernance à la nouvelle dimension acquise par le groupe. Des évolutions qui portent notamment sur la réorganisation des comités issus du conseil d’administration. Quatre comités verront ainsi le jour. Il s’agit du comité stratégique, présidé par le P-DG Khalid Oudghiri, et centré sur le suivi des réalisations et des questions importantes relevant du développement stratégique du groupe. Le deuxième comité est celui des grands risques. Egalement présidé par M. Oudghiri, ce comité a pour mission d’examiner et d’autoriser les opérations importantes qui engagent le groupe au-delà d’un certain seuil. Le Comité d’audit et des comptes, composé d’administrateurs non-dirigeants, continuera, pour sa part, à assurer le suivi des domaines liés à la maîtrise des risques, à l’audit, au contrôle interne, à l’information comptable et à la conformité. Pour sa part, le comité des nominations et des rémunérations proposera  au conseil d’administration la nomination et la rémunération des mandataires sociaux ainsi que des principaux dirigeants du groupe. Par ailleurs, le groupe Attijariwafa bank, dont le projet de développement prend de l’ampleur, a décidé de donner une plus forte impulsion aux grandes fonctions qui préparent l’avenir. Celles-ci seront organisées autour d’une fonction « Capital humain » qui se penchera sur le développement et la gestion des RH, et d’une fonction « Risques » qui réunira la gestion globale des risques, avec l’impératif de mieux équilibrer la prise de garantie. Un pôle « Finance, transformation et opérations », placé sous la responsabilité d’Ismail Douiri regroupera, par ailleurs, les fonctions ayant trait à l’étude et l’acquisition des moyens technologiques et financiers de la banque de demain, ainsi qu’à la conduite des projets de développement nationaux et internationaux sur lesquels le groupe peut envisager son déploiement. Les missions du pôle « Secrétariat général » ont par ailleurs été élargies aux fonctions logistique, achats groupe et conseil juridique.
La réorganisation d’Attijariwafa bank a également touché les entités commerciales, qui seront désormais structurées en quatre pôles opérationnels : un pôle « Banque de proximité » placé sous la responsabilité de Omar Bounjou ; un pôle « Banque de financement et de l’entreprise » confié à Mohamed El Kettani ; un pôle «Filiales financières» placé sous la responsabilité de Boubker Jaï et un pôle «Banque des marchés et d’investissement», regroupant les activités de banque d’affaires et d’investissements placé sous la responsabilité d’El Houcine Sahib. Cette configuration devrait permettre au groupe de mieux affronter la concurrence et les évolutions de son environnement. Le conseil d’administration du groupe a par ailleurs entièrement revu le dispositif de ses comités internes afin de promouvoir une culture de management participatif et renforcer les synergies.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *