Événement : ONMT : statuts sur fond de statu quo

Événement : ONMT : statuts sur fond de statu quo

Où en est le projet du statut du personnel de l’ONMT? Au ministère des Finances ou encore entre les mains du directeur général ? Difficile de le dire. Ce projet qui devait entériner la modernisation de cet outil de promotion fait aujourd’hui l’objet de violentes contestations de la part de certaines centrales syndicales.
L’Office national marocain du tourisme avait  déclaré en 2005 qu’il allait effectivement procéder à un changement du statut de son personnel. Depuis, aucune annonce n’a été faite dans ce sens. Or, il y a à peu près un mois, la fédération démocratique du travail apprend, par un pur hasard que l’Office serait en fait, en train d’élaborer en cachette, un projet relatif au statut du personnel. « Nous ignorons tout de ce projet. Tout ce que nous savons, c’est qu’il a été concocté sans notre participation et selon certaines sources, il serait déjà envoyé au ministère des Finances», déclare Rahma Laâroussi, membre du bureau national de la fédération du tourisme. Les fonctionnaires de l’ONMT ne savent pas comment accueillir cette nouvelle.
Ce qu’ils reprochent le plus à leur direction, c’est le fait d’avoir tenu secrète cette initiative qui pourtant les touche directement. «Nous ne sommes pas contre le changement. Au contraire, tout le personnel ici y est favorable.»
Ce que nous ne comprenons pas c’est pourquoi l’Office entoure ce projet d’autant de mystères. Notre peur vient de notre ignorance du projet. En outre, pourquoi toucher à l’ensemble du statut ? On aurait pu modifier un seul article du texte », explique Mme Laâroussi. Une crainte qui serait en fait sans fondement selon Abbes Azzouzi, directeur général de l’ONMT. «J’ai déjà annoncé la mise en place d’un référentiel des ressources humaines, mais rien n’a encore été fait en ce qui concerne le statut du personnel. J’ai toujours été transparent sur ce point-là. Il n’y a pas de polémique». M. Azzouzi est clair là-dessus. Le personnel n’a pas de souci à se faire.
Pour la direction, toute cette agitation serait sans fondement.
Le dossier sera soumis naturellement à l’appréciation des syndicats avant d’être envoyé au ministère des Finances. Le projet suivra plusieurs étapes juridiques avant d’atterrir sur le bureau de Oualalou.
Des explications qui ne convainquent pas hélas, les syndicats, calés sur leurs positions, et convaincus que la réforme est déjà ou presque effective. En tout cas, selon des sources bien informées, aucun dossier portant sur le statut du personnel de l ‘ONMT n’est encore parvenu au ministère des Finances.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *