Favoriser le développement de la petite et moyenne entreprise

Favoriser le développement de la petite et moyenne entreprise

Les travaux du premier jeudi de la petite et moyenne entreprise (PME) se sont déroulés, le 1er mars, au siège de l’Association de la zone industrielle de Tanger (AZIT). Organisée par la Commission PME relevant de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), le Groupe Banque Populaire et la CGEM-Nord, cette manifestation s’inscrit dans le cadre d’une série de conférences périodiques organisées à travers les régions. Attendus la semaine prochaine à Béni Mellal, les organisateurs visent par ce cycle de rencontres à mettre en commun leurs efforts pour traiter des problématiques régionales dont souffrent les PME en vue de favoriser leur développement.
Sous le thème «PME et développement industriel automobile : comment réussir ce challenge ?», les travaux de ce premier jeudi ont constitué une occasion en particulier pour les équipementiers de «s’informer sur les opportunités offertes par le secteur de l’industrie automobile ainsi que les nouveautés adoptées pour la promotion de la PME», selon les organisateurs.
A cet effet, les participants à cette manifestation ont débattu des pré-requis et conditions nécessaires exigés par Renault pour faire partie de la galaxie de ce grand donneur d’ordre, et de présenter les principes de la responsabilité sociale des entreprises ainsi que du Lean Manufacturing. Selon Edouard Armalet, directeur du projet Renault-Tanger, l’industrie automobile est un secteur très complexe, qui fait appel à beaucoup de métiers. Il a mis en avant les capacités des entreprises marocaines à travailler avec l’usine Renault au respect d’un cahier des charges. M. Armalet a ajouté que cela permet de garantir des projets viables à moyen et long termes à même de générer des emplois et des richesses afin de conférer à la PME marocaine la possibilité d’améliorer sa contribution dans un développement économique harmonieux et équilibré du Maroc.
Outre les opportunités offertes par le secteur de l’industrie automobile ainsi que les nouveautés adoptées pour la promotion de la PME, cette manifestation a constitué aussi une occasion pour les informer sur les conditions d’accès au financement bancaire. Intervenant à cette occasion, Soumia Alami Ouali, directrice de la banque de la PME à la Banque Centrale Populaire, a défini les moyens de financement adaptés tels que les offres à l’international, les filiales offshore et la gestion de trésorerie, accordés par la BCP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *