Forum MEDays 2013: le conflit israélo-palestinien ouvre le débat

Forum MEDays 2013: le conflit israélo-palestinien ouvre le débat

Les dirigeants palestiniens continuent à susciter l’intérêt et le respect de la communauté internationale, et ce grâce à leur engagement et leur maturité politique concernant le dossier israélo-palestinien. C’est ce qu’a affirmé le ministre palestinien des affaires étrangères, Riyad Al Maliki, lors de la cérémonie d’ouverture de la sixième édition du Forum MEDays organisée, mercredi 13 novembre, à Tanger.

«Je viens d’arriver de Paris, où j’ai prononcé un discours, pour la première fois, au siège de Unesco, au nom de l’Etat de Palestine, comme membre à part entière de l’organisation», affirme-t-il. Le ministre palestinien a tenu à faire part que l’adhésion de son pays à l’Unesco constitue une réussite acquise grâce au soutien dont jouit la Palestine de la part des pays amis, en particulier ceux du Sud. M. Al Maliki ajoute que plusieurs facteurs ont joué pour faire du règlement de la question palestinienne l’une des priorités de la communauté internationale, dont la maturité politique et la nouvelle stratégie de la direction palestinienne. Malgré l’intransigeance d’Israël et son manque d’engagement dans le processus de paix, «nous vous promettons que nous allons continuer à déployer tous nos efforts et nos possibilités pour contribuer à assurer la stabilité aux niveaux international et régional», ajoute-t-il.

Par ailleurs, les travaux de cette séance inaugurale se sont distingués par la remise du Grand prix MEDays à l’ancien président malien Diocounda Traoré, qui a réussi grâce à son courage et sa détermination à mener la transition politique dans son pays. Intervenant à cette occasion, l’ex-dirigeant malien a fait part que cette transition démocratique a été une réussite au Mali, dont le peuple se distingue par son courage, son pacifisme et son patriotisme. Il est disposé à faire des sacrifices «pour défendre son intégrité territoriale et les valeurs de paix, de démocratie et du vivre ensemble».

Il est à noter que MEDays 2013 réunit jusqu’à ce samedi de nombreux hauts décideurs venus d’Europe, d’Afrique et du monde arabe pour traiter des différents sujets en rapport avec l’actualité. A l’instar des deux précédentes éditions, les activités de ce sixième forum se déroulent, selon les organisateurs, dans un contexte très particulier marqué par la crise économique mondiale avec des signes de reprise qui tardent à émerger ainsi qu’une scène régionale marquée par les lendemains des soulèvements populaires dits du Printemps arabe.

Les intervenants se pencheront sur la situation des pays, ayant ou continuent d’être touchés par ce mouvement de soulèvement populaire, telles que la Tunisie, la Libye, l’Egypte et la Syrie, mais aussi sur la nouvelle donne géostratégique dans la région. Les autres panels programmés à cet événement portaient sur, entre autres, «les politiques énergétiques globales : comment favoriser la croissance verte et assurer un développement durable», «La sécurité, la gouvernance et l’économie» et «Santé en Afrique : comment développer l’accès aux médicaments génériques».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *