Grippe aviaire : au nom du poulet

Grippe aviaire : au nom du poulet

Le soutien de la Primature pour le secteur avicole commence à prendre forme. Les mesures d’accompagnement promises par le gouvernement aux professionnels se concrétisent. Ces derniers viennent de tenir des réunions à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ainsi qu’à la Direction générale des impôts. Il s’agit d’un rééchelonnement des règlements pour la CNSS et de l’annulation des majorations pour les impôts. « L’objectif final est de soulager nos trésoreries. Une circulaire sur ces mesures sera adressée, à partir d’aujourd’hui, jeudi 30 mars, à l’ensemble des professionnels du secteur », annonce Youssef Alaoui, le président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA). L’étude des dossiers des professionnels se fera au cas par cas. Il est question d’abandon des pénalités de retard pour ces deux établissements. « L’annulation concerne uniquement les majorations. Pour le principal, le rééchelonnement des paiements sera en fonction du dossier du professionnel. Plusieurs critères seront pris en compte notamment sa régularité dans le règlement», ajoute-t-il. Pour soutenir le secteur, une large campagne de communication sera lancée dès la semaine prochaine.
Désormais, pour convaincre le consommateur, les professionnels misent sur la télévision. Cinq spots publicitaires seront diffusés sur les ondes des deux chaînes nationales. La Fondation Mohammed V pour la solidarité a réalisé trois de ces spots à caractère didactique. Le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes ainsi que le ministère de la Communication se chargeront des deux autres. Le dernier a été conçu par la FISA.  
Au menu de ces spots publicitaires, l’humour a une place de choix. La Fondation Mohammed V a fait ainsi appel à Saïd Naciri pour inciter les ménages à ne pas craindre la consommation du poulet qui a connu une chute importante à cause de la psychose de la grippe aviaire. Les deux ministères, eux, ont jeté leur dévolu sur l’humoriste Mustapha Dassoukine.  
«Notre spot sera axé plutôt sur le produit. Dans le cadre du soutien promis par la Primature, le passage à la télévision sera gratuit», précise le président de la FISA. 


 Grippe aviaire : 550 MDH de perte


La menace de la grippe aviaire continue de tirer le secteur vers le bas. Youssef Alaoui, le président de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA) annonce que le secteur a perdu 550 MDH, et ce d’octobre 2005 à mars 2006. Sur le marché, le prix du poulet est de 8 Dh le Kilo. Le secteur avicole pèse un chiffre d’affaires de près de 13 milliards de dirhams avec un investissement de 7 milliards de dirhams.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *