GSM : la carte de recharge électronique est là !

GSM : la carte de recharge électronique est là !

Payer sa recharge mobile via un simple SMS et laisser son agence bancaire s’occuper du reste. Cela peut paraître trop confortable pour être vrai, mais c’est désormais possible, même si l’offre est pour le moment limitée. Visa International, la BMCE Bank et Méditel viennent en effet d’annoncer, lors d’une conférence de presse tenue mardi à Casablanca, un nouveau moyen de paiement : Mobicharge. Il s’agit en somme d’une solution développée par Visa International et qui permettra aux utilisateurs de téléphones portables à carte prépayée ou forfait plafonné de recharger leur téléphone en temps de communication directement à partir d’un compte bancaire, par un simple envoi d’un SMS. Grâce à un code PIN unique, les utilisateurs pourront recharger non seulement leur carte de téléphone prépayée en quelques secondes, mais aussi celle de 5 téléphones portables supplémentaires appartenant à des amis ou aux membres de la même famille. Lancée en tant que projet-pilote, cette offre sera accessible aux détenteurs de la carte BMCE Visa Electron, Visa Classic ou Visa Gold qui sont en même temps clients Méditel. Ce service sera disponible à partir du 3 novembre prochain, d’abord à Casablanca à travers 60 agences, ensuite dans les grandes villes marocaines. Le lancement de ce nouveau moyen découle, selon les responsables Visa des nouveaux besoins du marché marocain, qui tend de plus en plus vers des modes nouveaux de règlement. Tony Brogna, directeur général et vice-président et directeur pour le développement commercial de Visa dans la région Europe centrale et l’Est, Moyen-Orient et Afrique (CEMEA), n’a pas manqué à cette occasion de relater cette évolution. «Il existe plus de 6 millions d’utilisateurs de téléphones portables au Maroc, auxquels d’ajoutent 1,3 million de détenteurs de carte Visa. Il existe également, et surtout, une grande soif de nouveaux moyens de paiement chez les Marocains, même si le Maroc demeure une société où circule beaucoup d’argent en liquide», a-t-il déclaré lors de cette conférence de presse. Le marché de la téléphonie mobile est en effet un secteur économique en pleine croissance. D’ici 2005, les dépenses liées aux recharges pré-payées seraient de l’ordre de 10,5 milliards de dollars dans la région CEMEA. Ce qui explique que sur le long-terme, ce service pourrait être étendu à l’ensemble des détenteurs marocains de carte Visa, a précisé Sonia Booth, directrice régionale de Visa International au Maroc. D’autres banques ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt. Une deuxième banque marocaine serait même sur le point de lancer sur le marché un produit similaire. En attendant, cette prestation est disponible sur simple demande du client. Il suffit de remplir un formulaire auprès d’une agence BMCE Bank. La recharge, elle, peut aller de 50 à 990 DH. La recharge via un portable permettant plus de confort et une économie des coûts à la fois pour le consommateur et pour les opérateurs, la tentation sera grande.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *