High-tech : Cyberpédophilie : protéger son enfant

Comment protéger son enfant sur la Toile ? La réponse tient en trois mots: vigilance, pédagogie et dialogue, selon Point de Contact (www.pointdecontact.net), site du service d’assistance en ligne contre les contenus de pornographie infantile. Plus concrètement, pour sécuriser les conversations des enfants dans les salons de discussions (chats), le site préconise l’utilisation du logiciel de contrôle parental LogProtect. Ce logiciel gratuit et très facilement téléchargeable sur les sites (www.logprotect.fr) et (www.actioninnocence.org) est paramétré pour intercepter la frappe du clavier et reconnaître des données interdites (par exemple nom, adresse, téléphone de l’enfant, nom et adresse de son école ou collège…) sur une liste noire établie par les parents au moment de l’installation du logiciel. Une fenêtre s’affiche à chaque alerte déclenchée par une tentative d’envoi de mots interdits pour rappeler à l’enfant le danger auquel il s’expose. Point de Contact dédie également une page de son site aux logiciels de filtrage de spams (messages non sollicités).
Il existe également plusieurs types de logiciels de contrôle parental, qui filtrent les sites indésirables, le plus souvent à partir de l’analyse de mots-clefs et de listes de sites autorisés (liste blanche ou "white list") ou à l’inverse interdits (liste noire ou "black list").
On peut également équiper le PC du jeune internaute de protection contre les virus et d’éventuels logiciels-espions, ou de programmes d’enregistrement (sous forme d’historique) des sites consultés, ou de blocage des transactions bancaires sur des sites marchands.
Certains sites de messagerie instantanée proposent, eux aussi, par simple clic, l’option de conservation historique des conversations de l’enfant ou de l’adolescent.
Partenaire d’Action Innocence, le Projet Filtra réalise tous les six mois un banc d’essais des logiciels de filtrage dont il publie les résultats sur son site (www.aig-filtra.org).
Un autre comparatif, publié par "60 millions de consommateurs" est disponible gratuitement à l’adresse: (www.mineurs.fr/enquete.htm).
Comme parade à la cyberdépendance, un programme Filtra peut aussi bloquer automatiquement le temps de connexion de l’enfant à une heure butoir programmée par les parents.

 Un logiciel nommé "LogProtect"


Vous apprenez à vos enfants à ne pas donner leurs coordonnées à n’importe qui dans la rue ? Et sur Internet ? Ce réseau peut recéler des prédateurs. Il vaut mieux prévenir. “LogProtect 1.1“ n’a qu’un seul but, empêcher votre enfant de transmettre sur Internet ses coordonnées personnelles. Vous le paramétrez, les données privées seront bloquées et un message d’alerte apparaîtra à l’écran, dans un but éducatif. Un logiciel qui donnera satisfaction aux parents concernés par la sécurité de leurs enfants s’ils utilisent les salons de conversations ou la messagerie électronique instantanée comme MSN Messenger par exemple. Il s’agit d’un excellent complément à un logiciel de contrôle parental n’incluant pas la protection d’identité.


Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *