High-tech : Hollywood autorise la gravure de ses films

Les studios américains ont finalement passé un accord avec Sonic Solutions pour permettre de graver des films téléchargés légalement sur la Toile. Après des années de réticence, Hollywood vient ainsi de franchir un très grand pas. En effet, et par crainte du piratage, les studios hollywoodiens rechignaient jusqu’ici à donner leur aval à la gravure sur DVD des films téléchargés légalement sur Internet. Au mieux, les internautes, qui passaient commande sur des plates-formes comme Movielink, CinemaNow ou le service Unbox d’Amazon.com, devaient se contenter de conserver les œuvres sur leur PC. Hollywood a ainsi finalement surmonté ses réticences, en passant un accord avec Sonic Solutions, qui autorisera les consommateurs à graver sur une galette vierge les films commandés sur le Net. Le système de Sonic, nommé Qflix, ajoute une clé numérique sur un DVD gravé pour empêcher toute rediffusion illégale d’une oeuvre. Jusqu’à présent, seuls les DVD commercialisés étaient dotés d’un dispositif anti-copie, le système CSS (Content Scrambling System).
La solution retenue ne sera cependant pas neutre pour le consommateur. Celui-ci devra, en effet, choisir impérativement des DVD « compatibles avec le système Qflix » , fabriqués par Verbatim, qui soutient la solution de Sonic. Par ailleurs, l’internaute devra aussi se procurer un graveur de DVD compatible, connectable au mieux à l’ordinateur avec un câble USB.
Enfin, la reproduction de films, acquis en ligne, dépendra de la technologie de gestion des droits numériques (DRM) de Microsoft, par le biais de laquelle un service de VOD peut décider, par exemple, qu’une œuvre ne soit pas copiée plus qu’une ou deux fois.

Source : 01 net

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *