Immobilier : le Fogarim fait son show à Rabat

Immobilier : le Fogarim fait son show à Rabat

Le logement est possible pour tous ! Pour s’en convaincre, il suffisait de se rendre à l’exposition organisée sur ce thème et qui s’est achevée hier à Rabat.
Il s’agissait de la première exposition du Fonds de garantie pour les revenus irréguliers et modestes (Fogarim), un espace destiné à sensibiliser et informer les personnes à revenus modestes sur les opportunités offertes par ce Fonds en vue d’accéder au logement. Les informations portaient, en outre, sur les conditions d’éligibilité, ainsi que sur les partenaires susceptibles d’intervenir en soutien de ce programme.
Organisée sous l’égide du ministère chargé du Logement et de l’Urbanisme et de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Rabat, cette manifestation a notamment permis à la Caisse centrale de garantie (CCG) d’élargir l’accès aux services de la banque à une grande partie de la population jusque-là débancarisée et démocratiser l’acquisition de la propriété. L’objectif prioritaire est, en effet, de favoriser la contribution des banques à la mise en œuvre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), d’exploiter les nouvelles opportunités qu’offre le crédit Fogarim, de promouvoir l’image de la banque en tant qu’institution citoyenne et de nouer des relations de partenariat et d’affaires avec cette nouvelle clientèle.
Cette exposition a encouragé également les promoteurs immobiliers à explorer le créneau de cette nouvelle cible et concevoir des produits adaptés aux besoins et attentes de cette frange de la population.
Taoufiq Héjira, ministre chargé du Logement et de l’Urbanisme, a souligné à cette occasion que le Fogarim a contribué à la promotion du logement social et à l’éradication de l’habitat insalubre, relevant que le nombre de crédits logement agréés s’élevait, au 15 septembre à 9000 pour un montant global estimé à 1,11 milliard DH.
M. Héjira a également précisé que son ministère compte atteindre 50.000 crédits par an pour permettre à plus de 60 % de ménages marocains à revenus modestes d’accéder à un logement décent ; en soulignant qu’un nombre important de commerçants et de personnes exerçant dans les secteurs de l’industrie et des services établis dans la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër pourrait bénéficier de crédits logement aux meilleures conditions. Le Fogarim offre des mécanismes financiers particuliers qui s’articulent autour de trois mesures de soutien. Le bénéficiaire, qui n’a plus besoin d’une attestation de justification du revenu délivrée par les autorités locales, devra fournir dorénavant une simple déclaration sur l’honneur. Le taux d’intérêt fixé tient compte de la garantie du Fonds et le remboursement du crédit est étalé sur une période allant jusqu’à 25 ans.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *