Intégration du Maroc dans le système énergétique euro-méditerranéen

Intégration du Maroc dans le système énergétique euro-méditerranéen

«L’intégration du Maroc dans le système énergétique euro-méditerranéen constitue un axe majeur de la stratégie énergétique nationale», a affirmé, lundi à Casablanca, Amina Benkhadra, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. «Il s’agit pour le Royaume de jouer un rôle important dans la coopération énergétique régionale notamment par un développement stratégique des infrastructures nationales de transit et de stockage des ressources énergétiques», a indiqué Mme Benkhadra qui s’exprimait à l’ouverture de la 11ème édition des rencontres d’affaires euro-méditerranéennes organisée sous le thème «les nouvelles technologies pour l’efficacité énergétique». «Le Statut avancé du Maroc auprès de l’Union européenne favorisera la pleine intégration du Maroc au marché européen et permettra une plus grande ouverture du marché de l’UE sur l’électricité marocaine», a-t-elle ajouté. «D’importants projets énergétiques régionaux sont programmés dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée et qui devront permettre la mise en œuvre d’un marché énergétique régional intégré, d’assurer une sécurité énergétique accrue et un développement durable du secteur, tout en intégrant les dimensions industrielle, financière et humaine», a-t-elle rappelé. Mme Benkhadra a mis l’accent sur la nécessité du développement de nouveaux métiers pour assurer une croissance verte, par l’appropriation des savoirs et le renforcement des compétences, la coopération, l’intégration industrielle et l’édification de partenariats économiques, financiers, et technologiques novateurs.  De son côté, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et l’Aménagement de l’espace, Taoufiq Hejira, a souligné que le secteur de l’habitat a franchi d’importants pas dans le sens de la rationalisation de l’utilisation des ressources énergétiques avec une réduction de 36 % de la consommation. M. Hejira a précisé, dans ce cadre, que son département a adopté, en collaboration avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, une stratégie consistant à utiliser les énergies renouvelables dans la construction pour maîtriser la consommation des produits énergétiques. «Un guide sur l’efficacité énergétique, la création d’un label qualité pour les entreprises respectueuses de l’environnement et d’autres mesures pour la recherche de sources énergétiques alternatives, ont également été lancés», a-t-il indiqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *