La Bourse de Casablanca fait les frais de la conjoncture

La Bourse de Casablanca fait les frais de la conjoncture

Au niveau de l’activité boursière, les données du mois de juillet 2013 indiquent la poursuite du mouvement baissier des principaux indicateurs boursiers.

A ce titre, la revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib laisse paraître que sur la base des données de juillet, les indices Masi et Madex se sont dépréciés de 2,4 et 2,5% respectivement d’un mois à l’autre, ramenant leur contre-performance depuis le début de l’année à 8,3 et 8,5% respectivement.

En conséquence, la capitalisation boursière a connu une baisse de 2,5%, à 414,4 milliards de dirhams. Pour sa part, le volume des transactions s’est établi à 1,9 milliard de dirhams, après 3,7 milliards enregistrés pendant la même période de l’année dernière.

Au niveau du marché de la gestion d’actifs, l’actif net des OPCVM a enregistré une hausse de 0,5% d’un mois à l’autre, pour s’élever à 235 milliards de dirhams à fin juin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *