L’Algérie n’intégrera pas l’OMC fin 2004

« L’accession de l’Algérie à l’OMC interviendra au plus tôt dans le second semestre » 2005, et non fin 2004 comme l’espéraient les autorités algériennes, a déclaré Emmanuelle Ganne, de la division des accessions à l’Organisation mondiale du commerce, au quotidien « El Watan » de dimanche.
Selon un responsable de l’OMC, nombre de questions ne sont pas encore réglées, notamment pour ce qui est des discussions bilatérales avec l’Algérie, précise le journal. « La politique des privatisations, le commerce des produits pharmaceutiques, les standards internationaux concernant l’investissement » sont autant de sujets encore en discussion avec les partenaires de l’Algérie, membres de l’OMC, affirme cette source.
D’autres questions encore, comme les mesures de sauvegarde et les contingents tarifaires, que l’Algérie avaient souhaité obtenir des négociations, notamment pour certains produits industriels et agricoles, n’ont pas obtenu l’aval des 22 pays membres.
« El Watan » affirme que même les négociations multilatérales n’en sont encore qu’au « stade intermédiaire », alors que les autorités algériennes les disaient presque terminées. « On n’a pas véritablement commencé les discussions sur les engagements à proprement parler », ajoute Mme Ganne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *