Lancement d’une grande étude sur le bonheur: Atlanta veut assurer le bonheur des marocains

Lancement d’une grande étude sur le bonheur: Atlanta veut assurer le bonheur  des marocains

«À travers cette étude, nous cherchons à changer notre manière de faire pour être dans une optique proactive quant aux attentes des Marocains», a expliqué Jalal Benchekroun, directeur général délégué d’Atlanta, lors d’une conférence de presse tenue, vendredi 30 janvier, à Casablanca. En gros, à travers cette contribution scientifique, Atlanta désire confirmer son positionnement comme acteur de protection et de prévoyance à la recherche permanente du bonheur pour ses clients et partenaires.

Ainsi, conçue avec un consortium d’agences spécialisées et pilotée par le cabinet Ipsos, référence en la matière, cette grande étude sur le bonheur concerne tout le territoire national et s’adresse à un échantillon représentatif, élaboré sur les règles les plus strictes de la profession, notamment à travers les données publiques de la population fournies par le HCP (Haut-Commissariat au Plan).

Aussi, les résultats de cette étude, qui se déroule courant les mois de janvier et février 2015, seront communiqués vers la mi-mars. «Epanouissement personnel, vie de famille, relations d’amitié, rapports aux autres, perception de l’argent, place de la santé… l’étude, qui touchera plus de 2.100 participants à travers le Maroc, de toutes classifications sociales, aussi bien en ville que dans le milieu rural, passe en revue les principales raisons du bonheur», a souligné, pour sa part, Fatima Zahra Bensalah, administrateur directrice générale d’Atlanta.

De ce fait, grâce à une première phase, dite «qualitative», menée en focus groupe, le questionnaire pose de vraies questions, sans tabou, et fait bien la distinction entre des notions proches mais indépendantes, telles que la joie, le contentement ou la satisfaction. Cette phase sera suivie de l’étude «quantitative» qui permettra de savoir quelles sont les vraies raisons qui rendent les Marocains heureux.

À noter que l’étude nationale sur le bonheur sera conduite en mode face-à-face via un questionnaire de 15 minutes auprès d’un échantillon représentatif de 2.100 personnes. De même, sur le site Internet de Atlanta tous les marocains peuvent participer à l’élaboration de cette étude en répondant au questionnaire. 

Pour Atlanta Assurances, en plus d’être une source de création de produits adaptés, cette étude constitue un matériau précieux pour les chercheurs et académiciens intéressés par la question. «Nous voulons à travers cette étude ouvrir le débat autour de la perception du bonheur chez les marocains.

En même temps, les résultats nous permettront d’élaborer des produits dédiés qui pourront assurer ce bonheur», a conclu M. Benchekroun.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *