L’Association du Club Entreprendre voit le jour

L’Association du Club Entreprendre voit le jour

Le «Club Entreprendre» devient l’«Association du Club Entreprendre». La nouvelle est tombée de la bouche de Farid Benyakhlef, secrétaire général de l’Association du Club Entreprendre et directeur général de Recom Production, lors d’une conférence de presse lundi 12 octobre à Casablanca. «La nouvelle organisation va nous permettre aujourd’hui d’aller plus loin. Nous avons comme devoir de nous appuyer sur cette base intellectuelle et relationnelle inestimable pour contribuer à la réflexion et aux débats entre acteurs économiques, politiques et sociaux du Royaume. Notre objectif principal est de développer l’esprit d’entreprendre et d’entrepreneuriat au Maroc et de valoriser l’image de l’entreprise marocaine», explique M. Benyakhlef. Le Club Entreprendre a ainsi été doté d’une personnalité juridique dans le cadre de l’assemblée générale constitutive qui s’est tenue le 24 juin dernier. L’association sera ainsi administrée par un conseil élu et constitué de douze membres éminents issus du monde de l’entrepreneuriat marocain. À savoir, Abdeslam Ahizoune, à la présidence de l’association et respectivement Latifa Echihabi, Bouthayna Iraqui Houssaini et Laïla Mamou à la vice-présidence, aussi Aziz Qadiri a été élu trésorier et Farid Benyakhlef, secrétaire général. Par ailleurs six administrateurs sont à la tête des opérations de l’association, notamment, Jamal Belahrach, Thami Ghorfi, Jalal Imani, Saâd Sefrioui, Fathallah Sijilmassi et Marc Thepot. «L’Association du Club Entreprendre se veut une force d’intervention, d’initiative, de proposition et d’accompagnement visant à développer l’esprit d’entreprise et d’entrepreneuriat au Maroc et valoriser l’image de l’entreprise marocaine tant sur le territoire national qu’au-delà de nos frontières», a souligné Laïla Mamou, vice-présidente de l’association et présidente du directoire de Wafasalaf. Dotée d’un budget de fonctionnement de deux millions de dirhams, l’Association du Club Entreprendre s’appuie financièrement, dans la réalisation de ses nombreux projets, sur les différents parrainages des activités du club et des différentes manifestations en plus des cotisations des membres et des subventions. Aussi, depuis son lancement en 2007, le Club a fait preuve d’initiatives renouvelées avec l’organisation de nombreux débats et conférences sur des problématiques qui font l’actualité économique et sociale de notre pays. Ces rencontres, qui ont lieu sous forme de conférences débat ou de colloques, ont pour but d’interpeller les responsables et décideurs et discuter des moyens et solutions à mettre en œuvre pour répondre à ces problématiques. Aujourd’hui le club se lance un nouveau défi, celui du système éducatif marocain. «Nous irons vers les lycées publics pour sensibiliser les jeunes à l’esprit d’entrepreneuriat parce que l’acte d’entreprendre est vital pour une économie émergente», a précisé M. Benyakhlef.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *