Le Masi et le Madex creusent leur déficit annuel

La Bourse de Casablanca est toujours dans le rouge. La place financière de la métropole a clôturé le mois de novembre dernier avec des indices sectoriels en chute. Ses deux baromètres continuent à creuser leur déficit dans un marché toujours sans repères marqué par un climat non stable à la Bourse. Et ce suite aux dernières décisions du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) concernant la société gestionnaire de la place (Voir ALM N° 1803 et N° 1799). En effet, le Masi (indice global composé de toutes les valeurs de type action) a chuté de 7,17 % accusant une perte annuelle de 12,41%. Sur la même tendance, le Madex (indice compact composé des valeurs les plus liquides) a enregistré une baisse de 7,05 % avec une variation annuelle de – 12,59 %. Depuis le début de cet exercice, le volume global a ainsi enregistré une chute de 16,75%, de 13,2% pour le volume du marché central et de 40,03% pour le volume du marché de blocs. Soit une moyenne quotidienne de 14,53%. Par secteur, ce sont les minières qui ont subi au cours du mois de novembre la plus forte chute avec – 14,52 % et une contre-performance annuelle de 37,19%. Le secteur du transport et celui de distribution ont également connu une régression de respectivement 14,11 % et 13,02%.
Sur la même tendance baissière, les immobilières ont chuté de 12,14%, les assurances de 9,60%, les chimiques de 9,88% et bancaires de 5,34%. En tête des dix valeurs les plus actives au mois de novembre dernier, Addoha caracole toujours en première place avec 22,85% du volume, suivie par Ittissalat Al-Maghrib avec 16,99% et la CGI avec 13,78%. BMCE Bank arrive en quatrième place avec 8,06% devançant Attijariwafa bank avec 7,20% et Ciments du Maroc avec 5,23 %. L’ONA occupe le septième rang dans ce classement avec 4,26% du volume, loin de Delta Holding avec 1,82%, Sonasid avec 1,78 % et Alliances avec 1,52%. En termes de capitalisation, c’est toujours Ittissalat Al-Maghrib qui arrive en tête du peloton avec 27,70 %.  Attijariwafa bank occupe le second rang avec 9,52 % suivie de la CGI avec 7,41%. En quatrième place, il y a BMCE Bank avec 7,30 talonnée d’Addoha avec 5,76% et Lafarge Ciments avec 4,98%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *