Le nouveau «Marwan» arrive

Le nouveau «Marwan» arrive

La nouvelle version du réseau Maroc Wide Area Network (Marwan) prend forme. La nouvelle formule du réseau offre en effet aux universités et aux chercheurs marocains un accès à haut débit aux réseaux informatiques européens et américains à un prix privilégié. La convention signée lundi à Rabat, entre le ministère chargé de la Recherche scientifique et Maroc Telecom redéfinit le dispositif du nouveau réseau.
D’un débit de 34 mégabits par seconde, Marwan 2 se compose de noeuds de concentration situés dans les plus grandes universités, ainsi que de liaisons entre universités à un débit de 2 mégabits par seconde.
Maroc Telecom se chargera de mettre en place le nouveau réseau Marwan 2, en accompagnant sa mise en oeuvre d’une politique tarifaire globale préférentielle pour les universités. La nouvelle formule prévoit le lancement d’un site Internet ouvert au grand public.
Des informations sélectives seront accessibles via un mot de passe. Géré par le ministère de l’Enseignement supérieur, ce réseau dédié à l’éducation, la formation et la recherche donne la possibilité aux utilisateurs de se connecter aux réseaux internationaux. En outre, Il leur offre une panoplie de services comme la messagerie électronique, le travail à distance, le télé-enseignement et la possibilité de mettre en place des réseaux virtuels privés. Marwan constitue ainsi une plate-forme pour développer des contenus éducatifs à spécificité nationale, grâce à sa conception coopérative et fondée sur l’échange des connaissances. La convention de partenariat, d’une durée de trois ans renouvelables Créée en 1997, la première version du réseau a fonctionné à faible débit (entre 64 et 520 kbits).
Rappelons qu’entre 1998 et 2002-2003, Marwan a bénéficié d’un investissement de 26 millions de DH. Le lancement de la nouvelle version s’inscrit d’ailleurs dans le cadre d’une série de mesures annoncées par le gouvernement et destinées à encourager l’utilisation des technologies de l’information dans les établissements scolaires. Au menu, le lancement d’une opération d’envergure au niveau national, visant à permettre l’accès des étudiants et des jeunes au matériel informatique, au réseau Internet et aux nouvelles technologies de l’information. Il est question de doter l’ensemble des établissements scolaires de salles informatiques et d’intégrer l’enseignement de cette matière aux cursus scolaires. Le gouvernement compte ainsi affecter, dès la prochaine rentrée universitaire, un lot de 3.000 ordinateurs aux 14 universités du pays. Une opération de numération des bases de données existantes est également prévue. À suivre.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *