Le port Tanger-Med prend forme

Le port Tanger-Med prend forme

Lors d’une journée d’information et de réflexion, organisée à la wilaya de Tanger à l’intention des administrations techniques concernées, le président du directoire de l’Agence spéciale Tanger-Méditerranée, Saïd El Hadi, a annoncé le lancement de la seconde phase d’exécution du complexe portuaire Oued R’Mel, à savoir l’aménagement et la commercialisation des différentes zones d’activités adossées au projet. Selon le responsable, le rythme d’avancement du chantier est satisfaisant. La mise en service du complexe, en conformité avec l’échéancier établi, est envisagée à l’horizon 2007, indique un communiqué de l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord. De son côté, le directeur général de l’Agence de développement du Nord, M. Driss Benhima, a souligné l’opportunité historique que représentent le complexe Tanger-Méditerranée, les zones d’activités économiques auxquelles il s’adosse et le renforcement soutenu des infrastructures de transport, lesquels concourent ensemble à une conception volontariste de l’avenir économique et social de Tanger et de Tétouan et partant, de l’ensemble des provinces du Nord. Cette journée a permis de mettre en place l’instrument qui informera régulièrement les conseils élus et les associera étroitement à la mise en oeuvre des actions de développement et de leur état d’avancement pour un meilleur bénéfice aux populations locales. A cet effet, les participants n’ont pas manqué d’insister sur l’importance du projet de dédoublement de la route nationale 2 (RN2) reliant Tanger à Tétouan. Cet axe de communication revêt toute son importance dans ce contexte, appelé à devenir simultanément artère principale de communication entre Tanger et Tétouan, débouché de Tétouan vers le centre du Royaume, et desserte au nouveau complexe portuaire de Oued R’mel vers Tanger et Tétouan. D’autre part, et bien que les structures aéroportuaires actuellement en place dans la région répondant aisément à la demande en matière de transport aérien, note le communiqué, il a été proposé à l’Office national des aéroports d’entamer, dès à présent, les procédures d’usage en vue d’identifier et réserver un site approprié à la création d’un aéroport international dans le périmètre du nouveau complexe portuaire de Oued R’mel. Cependant l’ensemble des participants ont insisté sur l’importante nécessité de préserver l’activité présente des aéroports Tanger-Ibn Batouta et Tétouan-Saniat Rmel, appelant au strict respect des servitudes de la navigation aérienne à propos d’urbanisation dans le périmètre des aéroports. Ils ont également réaffirmé la nécessité de donner une grande priorité aux ports de débarquement des ferries, dans le souci de désengager le port actuel de Tanger. Les responsables en charge des questions touristiques et environnementales ont, quant à eux, mis en relief les préoccupations que soulève la zone du détroit, qui recèle un potentiel hautement touristique et se présente comme une zone écologique particulièrement sensible. Ils ont à cet égard mis en lumière l’importance de l’implantation des différentes plates-formes d’activités économiques autour du plateau de Melloussa situé dans le périmètre de la région Tanger-Tétouan. Sa situation permet d’épargner le littoral et de le mettre à l’abri de toute dégradation, et fait de lui un espace de création de richesse au bénéfice des deux métropoles régionales, ajoute le document.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *