Le textile résiste malgré la crise

A El Jadida, les industries textiles et cuir en activité sont au nombre de 21. Un nombre qui marque une évolution par rapport à l’année 1995 et qui couvre presque tout le domaine de la filière textile et ce malgré la concurrence internationale sur le marché européen en particulier.
Les productions les plus significatives du secteur proviennent de la Société Industrielle de Confection Marocaine (SCIM), MAZAFIL, spécialisée dans la fabrication des couvertures, FILAT pour la filature acrylique et BERITEX pour la production de divers tissus d’habillement. Durant l’exercice 2000, la production du secteur s’est établie à 476 millions de DH (2% de la production nationale), réalisant un taux de croissance de 17% et contribuant pour 5% à la production des industries de transformation dans la Province.
Le chiffre d’affaires réalisé a atteint 460 millions de DH, soit une évolution de 17% par rapport à l’année précédente et 47% par rapport à 1995. Les exportations ayant dépassé les 175 millions de DH ont connu une augmentation de 16%. Ces exportations concernent des articles de bonneterie, de couvertures, de pantalons,de tissu et de chaussures. Les investissements effectués ont dépassé 19MDH, soit 2,5% des investissements nationaux. Une évolution de 67% en comparaison avec l’année 1996 et de 133% avec 1995.
Ce secteur continuera incontestablement à offrir des opportunités de réalisation d’unités industrielles notamment dans la filature, la teinture-finissage, la maroquinerie-vêtement,la tannerie, la chaussure de sport, le tricotage, etc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *