Les bons chiffres de la CDG

Les bons chiffres de la CDG

Pour la Caisse de dépôt et de gestion (CDG), 2006 a été une année de consolidation. Avec 2,48 milliards DH, le résultat net de cette Caisse a une connu une performance de 49,7 % par rapport à 2005. Le total bilan a atteint 54,7 milliards DH contre 50,3 milliards DH en 2005, soit une hausse de 8,7 %. Pour les dépôts, la Caisse a enregistré 42,4 milliards DH lors de l’exercice précédent, soit une augmentation de 1,3% par rapport à l’année 2005 où les dépôts ont atteint 40 milliards DH. Les indicateurs financiers de la CDG dévoilent aussi une chute de 6,7 % dans le portefeuille obligataire, passant de 31,7 milliards DH en 2005 à 30,3 milliards DH. Annoncés hier, mardi 27 mars, à Rabat, par Mustapha Bakkoury, directeur général de la CDG, les résultats financiers de ce groupe montrent une augmentation de 27 % du portefeuille participations et placements (actions et OPCVM). De 9,1 milliards DH en 2005, ce portefeuille a atteint 12,6 milliards DH en 2006. Pour les filiales de ce groupe, la Foncière Chellah a enregistré un résultat net de 13,5 millions DH, en hausse de 8,3 % par rapport à 2005. Même performance pour CD2G avec un résultat net de 66,9 millions DH au lieu de 31,2 millions en 2005. Pour Safabourse, le résultat net a atteint 35,5 millions DH contre 6,2 millions DH, pour la même période de comparaison. Maroc Leasing a connu la même tendance haussière avec 44 millions DH, soit une augmentation de 50% en une année. M. Bakkoury a présenté également les faits marquants de l’exercice 2006.  En effet, l’année précédente a été marquée, entre autres, par la création de CDG Capital, le lancement du processus de liquidation BNDE, la restructuration de la Caisse marocaine des marchés (CMM), l’entrée dans le capital du Crédit Agricole en plus d’une prise de participation dans Atlanta-Sanad. En 2006, la CDG a également pris une participation de 15% dans le capital de Colorado et de 10 % du Club Med. Concernant le domaine de la micro-finance, la Caisse a créé Jaida, un fonds dédié au financement des organismes de microfinance doté de 100 millions DH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *