L’OFPPT s’engage dans la qualité

L’OFPPT s’engage dans la qualité

La tendance ISO gagne progressivement le secteur public. Trois établissements de l’Office de la Formation professionnelle et de la Promotion du Travail OFPPT ont fait l’objet d’une certification, après avoir élaboré un système de management de qualité conforme aux standards internationaux de la norme ISO 9001/version 2000. Il s’agit des Instituts spécialisés de Technologie appliquée (ISTA) de Hay Hassani, du Génie mécanique et du Complexe Textile-Confection. Selon l’OFPPT, treize autres établissements ont entamé à leur tour la démarche de certification de leur système de management de la qualité. Pour le directeur général de l’organisme public, M.Bencheikh, cette initiative a pour but de faire connaître la démarche qualité de l’Office.
Cette première vague de certification tend également à stimuler l’émulation des entités de l’Office pour qu’elles suivent à leur tour le chemin de la certification. Concurrence oblige, l’Office cherche en effet à se positionner sur un marché en pleine expansion. La recette ne fait pas de mystère : le mot clé est «qualité», un argument marketing qui compte. Concrètement, cela passe par l’amélioration de la qualité de la formation et du management de l’office, le développent de la formation, la promotion de la formation continue et les prestations aux entreprises. L’organisme public dispose-t-il, pour autant, des moyens pour la réalisation de ces objectifs ?
Aujourd’hui, l’OFPPT est composé de 200 établissements de formation qui dispensent des cours dans pas moins de 200 filières professionnelles dans de nombreux secteurs d’activité. Avec 5.600 collaborateurs, dont plus de 3.000 formateurs, l’Office compte plus de 92.000 jeunes stagiaires, 12.000 salariés inscrits aux cours du soir et 160.000 participants bénéficiaires dans le cadre des contrats spéciaux de formations.
L’optimisation de ce dispositif nécessite, selon l’aveu même de la direction, la mise en place d’une série d’ajustements. En premier lieu, le développement du partenariat et l’implication des professionnels, qui restent les principaux destinataires de la prestation de l’organe public.
Cette ouverture devra se traduire sur le terrain par une série de mesures : l’accélération de la mise à niveau des formations, la restructuration des filières, la modernisation des outils de gestion, l’optimisation des moyens et des ressources humaines, et enfin le renforcement des capacités managériales. C’est dire le chemin qui reste devant l’établissement public. Du côté des représentants du gouvernement qui étaient présents lors de la cérémonie, l’optimisme est de mise. Pour eux, la certification ISO 9001/version 2000 des trois premiers établissements de formation professionnelle montre que l’OFPPT, fer de lance de la politique gouvernementale dans le domaine de la formation, a acquis solidement le statut d’une institution de référence pour fournir la formation demandée sur le marché du travail. Rassurant…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *