L’ONMT cible le marché britannique

Comme l’année dernière, le Maroc sera présent en force à la 25é édition du World Travel Markect (WTM), le deuxième salon touristique après celui de Berlin. L’enjeu pour le Maroc, hier comme aujourd’hui, reste toujours le même : ancrer son produit dans un marché émetteur où il avait arrêté ses actions promotionnelles durant six ans. La campagne menée par l’ONMT à partir de novembre 2002 a été couronnée de succès avec des augmentations assez significatives des arrivées en novembre (54%) décembre (58%) janvier (24%) et février (9%). Malheureusement le déclenchement de la guerre en Irak et les attentats de Casablanca sont venus stopper l’ élan….Pour rappel, le Foreign Office a tout de suite placé le Maroc comme destination à risque, incitant indirectement les consommateurs britanniques, les TO et les agences de voyages à éviter le Maroc. Depuis, le Maroc enregistre d’importantes chutes de réservations sur ce marché. Le salon WTM prévu du 10 au 13 avril est, pour l’ONMT, l’occasion de présenter la situation générale de ce marché par rapport au Maroc. Le rapport qui sera présenté aux professionnels fait état d’une réduction importante des programmations au niveau des charters et des réguliers. De nombreuses annulations ont été enregistrées dans le secteur incentives et packages en charter. Seul le créneau haut de gamme et sport et aventures permet de maintenir un niveau modeste de la fréquentation de la destination. Aujourd’hui, la tendance est de nouveau à la reprise grâce aux actions menées par les autorités politiques marocaines…Il faut dire que les opérations de relations publiques entreprises immédiatement après les événements de Casablanca par l’ONMT et la RAM ont permis de rassurer le public britannique et surtout les partenaires TO dont la plupart ont finalement consenti à maintenir la programmation du Maroc. Dans ce cadre, l’annonce par l’ONMT, à travers les médias public et professionnel britannique, du maintien des ses investissements publicitaires a eu un impact certain. De nouveaux TO (Kuoni, Tapestry, Thomas Cook, Carrier, Leisure, Direction-Journey, etc…) ont tous annoncé leur intention de vendre la destination Maroc…Reste à traduire cette volonté en flux concrets…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *