L’or stimule la reprise mondiale

L’or stimule la reprise mondiale

Deux sociétés genevoises de conseil en investissement respectivement, Finaco LLC et General Orient, dirigées par l’avocat d’affaires suisse Gustave Tchougang et l’homme d’affaires marocain Mohamed Benjelloun, organisent une conférence technique de quatre heures aux allures de marathon ce 5 novembre à Genève. Deux invités spéciaux, Ferdinand Lips, expert suisse du marché de l’or, et Moustafa Belkhayate, gestionnaire d’un fonds spéculatif sur les marchés de matières premières présenteront leurs travaux sur la signification de la hausse de l’or pour la reprise mondiale, les marchés d’actions et les OPCVM. Le choix des deux intervenants, explique Mohamed Benjelloun, le fondateur et P-DG de General Orient, société spécialisée dans le conseil en investissement en Suisse auprès des pays du Moyen-Orient et des Emirats, a été dicté par la nature de sa société qui agit comme «conseiller privé d’un certain nombre de grands investisseurs intervenant dans les Emirats et au Moyen-Orient, nos clients attendent de nous que nous les fassions bénéficier des meilleures pratiques et techniques de marchés. MM. Lips et Belkhayate apportent justement une remarquable expérience des marchés et des stratégies fonctionnelles capables d’aider nos clients à optimiser leurs performances de portefeuille. Parrainer cette conférence est un moyen pour General Orient de remercier sa clientèle d’investisseurs en leur apportant de l’information à forte valeur ajoutée », a-t-il précisé. La solidité de la reprise américaine reste incertaine et problématique pour les gestionnaires européens, qui cherchent à protéger leur performance sur des marchés d’actions et monétaires peu haussiers et relativement volatils. Dans ce contexte de doute peu propice aux surperformances, les deux experts estiment que « les explications économiques communes ne suffisent plus à la gestion d’un portefeuille, car plutôt que d’anticiper, elles justifient a posteriori ». La conférence organisée par Finaco LLC et parrainée par General Orient a deux thèmes centraux : d’une part, l’analyse de l’état du système monétaire international dans ses effets sur les flux de portefeuille et l’économie mondiale ; et d’autre part, l’approfondissement des relations inter-marchés en vue de modéliser des stratégies de portefeuille à capacité prédictive plus forte. La toile de fonds de cette conférence est la hausse de l’or, qui se poursuit maintenant depuis des mois alors que le métal jaune avait stagné pendant plusieurs années. Ce mouvement haussier semble résister à l’actualité économique et, selon MM. Lips et Belkhayate, il est «sous-interprété dans ses effets sur les portefeuilles d’actions ». Les deux experts estiment en effet que « le marché de l’or est devenu une variable explicative essentielle de l’évolution des marchés et des économies », et soutiennent « qu’ignorer aujourd’hui le signal envoyé par la hausse de l’or revient pour le gestionnaire à contraindre son allocation d’actifs à réagir aux marchés plutôt qu’à anticiper les tendances de fond ». Premier intervenant de la conférence, Ferdinand Lips couvrira en profondeur les éléments techniques et historiques conférant à l’or le caractère d’une véritable arme politique et monétaire. Gestionnaire d’un fonds aurifère et auteur de plusieurs ouvrages sur le métal jaune, dont le best-seller “Gold Wars: The Battle against Sound Money as Seen from a Swiss Perspective” (classé dans les 10.000 premières ventes mondiales sur Amazon.com), Ferdinand Lips ne fait guère mystère de ses inquiétudes face aux dangers que font courir à la santé de l’économie mondiale les règles de jeu imposées par le système monétaire international dès avant Bretton Woods. Aux professionnels de l’investissement participant à la conférence, M. Lips présentera une analyse fondamentale corrélant la structure actuelle du marché de l’or et les positions de ses principaux opérateurs à leurs implications pour les marchés des changes et l’économie mondiale. Il expliquera également « pourquoi la guerre de l’or ne peut avoir qu’une seule issue». Moustafa Belkhayate succédera à Ferdinand Lips dans une intervention centrée sur l’analyse technique des relations méconnues entre les marchés d’actions, de devises et de l’or. Professeur de 3ème cycle à Sup de Co Marrakech, intervenant habituel des conférences d’analystes techniques et gérant d’un fonds spéculatif sur les matières premières de création récente, Moustafa Belkhayate rejette sélectivement les interprétations classiques des mouvements monétaires mondiaux, expliquant leur préférer « une approche purement orientée marchés, bien plus objective et aux capacités prédictives bien plus fiables ». Les différentes stratégies de portefeuille permettant à une gestion active d’optimiser ses rendements sans « trop se préoccuper de l’actualité » seront couvertes par M. Belkhayate. Il reprendra l’exposé de M. Lips pour montrer comment exploiter à bon escient le signal que représente la hausse de l’or.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *