L’UE lance une initiative de partenariat pour l’énergie

L’Union européenne (UE) a présenté hier à Johannesburg une initiative de partenariat public-privé sur l’accès à l’énergie dans plusieurs pays en développement, notamment africains, qui devrait, selon elle, contribuer à réduire la pauvreté, conformément aux objectifs du millénaire de l’ONU.
Avec cette «initiative de type 2», par opposition au «type 1» qui ne concerne que les Etats, l’UE «propose d’établir des « partenariats d’accès à l’énergie» avec des pays en développement et le concours de la société civile et du secteur privé.
Cette coopération entre différents acteurs doit notamment permettre, à travers une multitude de projets de coopération technique et financière, de développer les mécanismes du marché énergétiques dans les pays concernés, selon l’UE. Ce projet, qui démarre officiellement dimanche, regroupe les quinze pays de l’UE, douze pays africains (Sénégal, Maroc, République Démocratique du Congo, Tanzanie, Ouganda, Swaziland, Malawi, Kenya, Tchad, Afrique du Sud, Zambie et Côte d’Ivoire), le forum des ÃŽles du Pacifique, le Népal, la Bolivie ainsi que le CCAD, qui regroupe des pays d’Amérique Centrale, ainsi que plusieurs partenaires privés. Parmi ces derniers, on compte une entreprise, l’électricien italien Enel Green Power, deux organisations non gouvernementales (ONG), l’Organisation pour l’énergie renouvelable (OVE, Danemark) et l’Itdg (Royaume-Uni), ainsi que le Forum global pour l’énergie durable.
Cette multitude de petits projets locaux apportera les solutions aux besoins d’énergie des pays et régions de son initiative. Ces besoins en énergie, ainsi que la mise en place des partenariats répondant à ces besoins, seront discutés par l’ensemble des partenaires dans le cadre d’un plan d’action, précise l’UE. Ce projet n’implique aucune participation financière supplémentaire de la part de l’UE, et sera donc financé à travers les budgets d’aide au développement déjà existants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *