Maroc : la facture pétrolière s’alourdit

Les importations marocaines en pétrole brut ont atteint, au terme des dix premiers mois de l’année en cours, quelque 21,34 milliards de dirhams, s’inscrivant ainsi en hausse de 7,2% par rapport au niveau enregistré une année auparavant (environ 19,9 milliards DH), indique l’Office des Changes.
Cet accroissement de la facture pétrolière s’explique essentiellement par le renchérissement des cours du pétrole sur le marché international. Le volume importé a affiché, durant la période janvier-octobre 2006, une baisse de 12,7 % pour se situer autour de 5,2 millions de tonnes. L’Office des Changes, qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs du Maroc pour la période janvier-octobre 2006, précise que le prix moyen de la tonne importée a augmenté de 22,8 %, passant de 3.342 DH/T à 4.105 DH/T, entre les deux périodes sous revue. Pour le seul mois d’octobre dernier, les achats de pétrole brut se sont inscrits en baisse de 36,3 % en valeur et de 32,8 % en volume, explique la même source. Pour leur part, les achats du Maroc en gaz de pétrole ont atteint, au terme des dix premiers mois de l’année en cours, quelque 6,27 milliards DH contre 4,55 milliards une année auparavant, soit une hausse de 37,8 %. En volume, la hausse a été moins importante, elle s’est établie à 12,7 % (1,51 million de tonnes contre 1,34 million de tonnes). Le prix moyen du gaz du pétrole s’est apprécié de 22,3 % pour se stabiliser autour de 4.153 DH/T en octobre dernier. Les achats du pétrole brut et du gaz du pétrole, ainsi que les acquisitions du gas-oil et fuel-oil (5,85 milliards DH, soit +41,3%) ont fortement dopé les importations des produits énergétiques en général, qui ont atteint, à fin octobre dernier, quelque 37 milliards DH au lieu de 32,73 milliards DH (+13,2 %).
Les produits énergétiques se placent ainsi au 2ème rang parmi les groupes de produits à l’import. Leur part dans le total des importations s’est accrue de 0,7 point (22,1 % contre 21,4 %).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *