Mundiapolis, le Gimas et Bombardier s’allient pour booster l’aéronautique

Mundiapolis, le Gimas et Bombardier s’allient pour booster l’aéronautique

Le secteur génère un chiffre d’affaires de près d’un milliard de dollars chaque année

Les métiers de l’aéronautique semblent s’imposer comme l’avenir dans le secteur d’activité au Maroc. En effet, avec plus de 12.000 emplois créés et avec 120 entreprises de tailles différentes allant de la PME à la très grande entreprise, l’aéronautique génère un chiffre d’affaires de près d’un milliard de dollars chaque année. Un chiffre qui pourrait sans doute doubler d’ici quelques années. Chose qui ne pouvait échapper à l’Université Mundiapolis. «L’aéronautique est un secteur prometteur pour l’économie marocaine et l’avenir des jeunes ingénieurs marocains», explique Dr. Amine Bensaid, président de l’université.

En effet, l’établissement d’enseignement supérieur a organisé, jeudi 11 mai 2017, la première grande conférence nationale sur le thème «Développement des compétences aéronautiques : une nouvelle approche pour une nouvelle vision». Cet événement a été organisé en partenariat avec Bombardier Aerospace Maroc et le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (Gimas). 

Le but de cette conférence est de répondre au besoin crucial de compétences que connaît ce domaine dû à sa croissance phénoménale, mais aussi afin de répondre aux défis scientifiques et technologiques croisés. C’est donc Mundiapolis, de par son installation au cœur de l’aéropôle Mohammed V, qui a décidé de répondre à ce besoin. L’université se présente comme étant l’interlocuteur privilégié pour accompagner cette montée en compétences par une formation d’excellence via son école d’Ingénierie et plus précisément à travers sa filière en génie aéronautique. Mais ce n’est pas tout.

A l’occasion de cette conférence, et dans la perspective de répondre aux besoins du domaine aéronautique, deux conventions de partenariat ont été signées entre Mundiapolis représentée par Dr. Amine Bensaid, Bombardier par Mourad Kamil et le Gimas par son président Karim Cheikh. Ces deux conventions ont pour but d’instaurer et développer une formation certifiante pour les salariés du secteur, les collaborateurs des entreprises concernées, mais aussi à renforcer l’accompagnement professionnel des élèves ingénieurs de l’Université Mundiapolis.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *