Office des changes : Les transferts des MRE ont atteint 25,8 MMDH au 1er semestre 2008

Les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 5 % durant le premier semestre 2008. Cette croissance a généré l’équivalent de 25,8 milliards de dirhams contre 24,6 milliards de dirhams à fin juin 2007,  soit plus de 1, 219 milliard de dirhams. C’est ce que vient de dévoiler l’Office des changes dans son bilant du premier semestre 2008. Par rapport à la moyenne des recettes de janvier à juin des années 2003 à 2007, soit 19,475 milliards de dirhams, ces recettes  ont progressé de 32,5 % ou plus de 6,333 milliards de dirhams, selon la même source.  L’année dernière, les MRE ont transféré 55,126 milliards de dirhams, soit une hausse de 15,2% par rapport à l’année 2006. En 2003, les transferts avaient atteint un montant de 34,581 milliards de dirhams. Il faut noter que ces transferts ont permis au Maroc de se classer sur le registre des dix importants pays récepteurs de transferts des immigrés. Par ailleurs, à fin juin 2008, les recettes voyages ont atteint une valeur de 23,882  milliards de dirhams demeurant ainsi relativement stables par  rapport  à leur niveau de fin juin 2007, soit  23,918 milliards de dirhams.  Comparées à la moyenne des recettes des six premiers mois des années 2003 à 2007, soit 17,728 milliards de dirhams, ces recettes ont réalisé une progression de 34,7% ou plus de 6,153 milliards de dirhams, selon l’Office des changes. Rappelons que les recettes voyages sont passées de 12,95 milliards de dirhams en 2003 à 22 milliards de dirhams en 2006 pour se stabiliser à 23,9 milliards de dirhams en 2007, selon le bilan de l’Office des changes. Par ailleurs, les recettes des investissements et prêts privés étrangers ont atteint, à fin juin 2008, quelque 17,5 milliards de dirhams, accusant ainsi une légère baisse de 0,9 %. Ces recettes ont été de 17,543 milliards de dirhams  contre 17,709 milliards de dirhams  à fin juin 2007.  Comparativement à la moyenne des recettes de janvier à juin des années 2003 à 2007, soit 11,304 milliards de dirhams, ces recettes ont enregistré une expansion de 55,2% ou plus de 6,238 milliards de dirhams. À ce niveau  des investissements directs relève une prédominance avec 85,1% du total de ces recettes, suivis des investissements de portefeuille avec 13,4%. Quant aux prêts privés, leur part s’est située à 1,5%.  Quant aux dépenses, elles ont totalisé 8,381 milliards de dirhams contre 10.328 milliards de dirhams à fin juin 2007, soit un repli de 18,9% ou moins de 1.947 milliards de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *