ONA : croissance grâce au pôle financier

ONA : croissance grâce au pôle financier

L’ONA maintient son rythme de croissance, grâce notamment à son pôle financier. En 2006, ce groupe a réalisé un résultat net de 1,035 milliard de dirhams, soit une hausse de 36 % par rapport à 2005. En plus des activités financières, l’amélioration du résultat net part groupe (RNPG) a été soutenue particulièrement par les pôles distribution, mines et l’agroalimentaire. En fait, la plus forte progression du RNPG est enregistrée par Attijariwafa bank (+ 148 MDh) suivie d’Optorg (+44 MDH) et de Marjane (+23 MDH).
Par contre, la contribution de l’agroalimentaire et des mines a régressé de respectivement 77,7 et 3,5%. Pour sa part, le chiffre d’affaires consolidé a atteint 28,86 milliards de dirhams, en progression de 9,7 % en comparaison avec l’exercice 2005. Cette progression a été obtenue grâce à Marjane (+906 MDH) suivie d’Optrog (+ 720 MDH) et de Managem (+ 622 MDH). Les résultats financiers arrêtés au 31 décembre 2006 de ce groupe ont été présentés par Saâd Bendidi, président-directeur général de l’ONA, le jeudi 29 mars, à Casablanca, devant un parterre de journalistes et d’analystes financiers. «En tant que groupe industriel à logique d’opérateur multipolaire et actionnaire majoritaire avec contrôle de gestion, nous encourageons la réalisation de synergies entre les métiers. Nous continuerons également à défendre les activités traditionnelles du groupe : mines, distribution, automobile et agroalimentaire», a lancé M. Bendidi.
En rappelant les retombées positives du projet Synergies, lancé en 2005, avec des gains globaux de 220 millions de dirhams, il a annoncé que la plus-value engendrée par le désengagement de l’ONA du capital d’Axa-ONA est de 807 millions de dirhams.
«Pour une croissance forte et rentable, les orientations stratégiques 2007-2009 du groupe ONA reposent sur trois axes. Il s’agit du redressement des fondamentaux dans les métiers traditionnels fragilisés dans le passé, la poursuite d’une croissance forte dans les secteurs financiers et distribution ainsi que le développement des relais de croissance en cohérence avec les capacités financières du groupe à travers un endettement maîtrisé», a ajouté le P-DG de l’ONA.  Ainsi, ce groupe ambitionne de réaliser en 2009 un chiffre d’affaires de plus de 40 milliards de dirhams et d’atteindre un résultat net de plus de 2 milliards de dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *