Onarep : Nouvelle stratégie d’exploration

Les sociétés partenaires de l’Onarep sont déterminées à poursuivre leurs activités d’exploration et certaines d’entre elles ont manifesté leur intention de procéder à des forages en offshore d’ici le 1-er trimestre 2004.
C’est du moins ce qu’on note de cette première rencontre organisée par l’Onarep. Cette action qui s’inscrit dans son plan d’action continu de promotion des potentialités pétrolières des basins sédimentaires marocains témoigne de l’importance stratégique que portent les sociétés pétrolières au Maroc.
Les  opportunités d’exploration et les perspectives prometteuses pour les marchés pétroliers et gaziers font, des régions du Maghreb, du bassin méditerranéen et de l’offshore nord-ouest africain, un axe stratégique de la géopolitique énergétique internationale. Il faut signaler que cette rencontre vient à un moment où les compagnies pétrolières accordent un intérêt particulier à la zone offshore atlantique en tant que région appelée à connaître un dynamisme en termes d’efforts et de recherches en vue de mettre en évidence de nouvelles réserves et de nouveaux potentiels.
De cette conférence, à laquelle ont pris part plus de 160 experts et dirigeants représentant quelque 65 compagnies pétrolières, s’est dégagée une convergence de vues des différents opérateurs relative à la stratégie de renforcement et de développement du secteur gazier, notamment du gaz naturel liquéfié (GNL) et des gazoducs, certains opérateurs ont mis l’accent sur l’importance des projets gaziers en cours d’étude ou de construction dans les pays du Maghreb. L’organisation de cette conférence « Maghreb and Mediterranean Oil and Gas 2003», a permis d’apporter un éclairage actualisé sur les opportunités offertes dans cette zone d’activité énergétique émergente et en pleine croissance.
Elle à été aussi une occasion de présenter des communications relatives aux activités et programmes d’exploration entrepris par l’Onarep et ses partenaires de l’industrie pétrolière internationale.
De même elle a offert l’occasion de présenter la nouvelle stratégie de l’exploration en cours d’élaboration. Une stratégie qui permettra d’orienter des actions de recherche sur les bassins sédimentaires les plus prospectifs où des objectifs prioritaires seront identifiés avec un programme pluriannuel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *