Ouverture à Damas du 6ème Forum des investisseurs arabes

Le 6ème Forum des investisseurs arabes a ouvert ses travaux samedi dernier à Damas, sous la présidence de Mohamed Mustapha Miro, président du Conseil des ministres syrien. Intervenant à la séance d’ouverture de ce forum de deux jours, M. Miro a appelé les hommes d’affaires arabes à définir une stratégie de développement économique arabe commune et complémentaire, soulignant que les intérêts économiques communs des pays arabes interpellent tous les acteurs économiques à déployer davantage d’efforts pour aboutir à l’unité et à l’établissement d’un marché commun. M. Miro a estimé que le seul moyen d’affronter les défis de la mondialisation et des regroupements économiques régionaux et internationaux est d’établir une zone arabe de libre-échange en tant qu’étape importante devant déboucher sur un marché arabe commun, auquel aspirent tous les Etats arabes.
Le progrès économique, ne peut se réaliser sans la modernisation, la mise à niveau, le développement et la réforme des structures administratives, financières et d’infrastructure de tous les secteurs, a indiqué M. Miro, soulignant que c’est le seul moyen qui permettra aux pays arabes de devenir membres agissant dans l’économie mondiale en ce début du 21ème siècle. M. Miro a passé en revue les réformes et les efforts de modernisation des structures économiques en Syrie, notamment au niveau de l’ouverture du secteur bancaire par la création de banques à participation de capitaux privés atteignant jusqu’à 49% des parts, ainsi que toutes les réformes et simplification de procédures administratives et douanières, introduites récemment pour faciliter aux investisseurs la réalisation de leurs projets.
Ghassane Errifaï, ministre syrien de l’Economie et du Commerce extérieur a pour sa part considéré que ce forum se tient dans des circonstances particulières, marquées notamment par les événements du 11 septembre. Ce forum, organisé sous le thème: «implantation de l’investissement arabe dans la nation arabe», connaît la participation de quelque 350 hommes d’affaires, de représentants d’associations et unions professionnelles économiques venus de 14 pays arabes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *