Péage : en hausse de 7 %, les recettes s’établissent à 2,27 milliards de dirhams

Péage : en hausse de 7 %, les recettes s’établissent à 2,27 milliards de dirhams

La circulation autoroutière au Maroc a connu une croissance de plus de 5,4 % sur l'ensemble du réseau en 2013, indique le ministère de l'Equipement, du transport et de la logistique.

 Les recettes de péage ont crû de 7 % pour s'établir à 2,27 milliards de dirhams (MMDH), selon un communiqué publié au terme de la réunion, mercredi, du conseil d'administration de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM), sous la présidence du ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique, Aziz Rebbah. 



Cette augmentation, a expliqué la même source, est due principalement à la croissance qu'a connue le trafic sur les sections autoroutières du contournement de Casablanca, Casablanca-El Jadida et Berrechid-Agadir.

En termes de développement du réseau, l'année 2013 a été marquée par le lancement officiel des travaux de construction de l'autoroute Safi- El Jadida par SM le Roi Mohammed VI, le 21 avril 2013, et la tenue de la conférence régionale "Afrique du Nord/Méditerranée" à Marrakech, les 19 et 20 mars 2013, à l'initiative de la Fédération routière internationale (IRF) en partenariat avec l'ADM et l'Association marocaine des routes, rappelle la même source.



Le total bilan, quant à lui, est passé de 45,9 millions de dirhams (MDH) en 2012 à 46,7 MDH en 2013, soit une augmentation de 2 %, note le communiqué, ajoutant que cette hausse est due essentiellement aux investissements liés à la réalisation des tronçons autoroutiers Berrechid- Beni Mellal, El Jadida- Safi, contournement de Rabat et à l'élargissement à trois voies de l'autoroute Casablanca- Rabat.



L'exercice 2013 a dégagé un excédent brut d'exploitation de 1,6 MMDH et le résultat financier s'est soldé par un déficit de 762 MDH contre 640 MDH en 2012, a fait savoir la même source, notant que cette baisse du résultat financier s'explique essentiellement par l'importance des charges d'intérêts des prêts contractés par l'ADM pour le développement du réseau autoroutier et qui excèdent 1,44 MMDH en 2013 contre 1,296 MMDH en 2012.



Pour ce qui est du résultat net de l'ADM au titre de l'exercice 2013, il s'est soldé par une perte de près de 149 MDH contre 179 MDH en 2012 du fait de l'amélioration du résultat d'exploitation.

S'agissant des comptes consolidés de l'ADM, ils ont été également traités et présentés selon les normes IAS/IFRS, s'établissant à 45,4 MMDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *