Pétrole : le prix du brut remonte

Les prix du brut ont été revus à la hausse lundi alors que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a confirmé la convocation d’une réunion d’urgence à Doha jeudi. Lors de cette réunion extraordinaire, l’OPEP prévoit de formaliser une réduction de sa production d’un million de barils par jour. Les membres du cartel sont en effet parvenus à un consensus sur la question, mais certains d’entre eux souhaitent que la réduction porte sur les quotas de production et non sur la production réelle. Or, le cartel produit actuellement moins que ses quotas de 28 millions de barils par jour ne l’y autorisent.
«L’Opep est encore en train de réfléchir afin de décider qui portera la plus grosse partie du fardeau d’une réduction d’un million de barils par jour», a commenté Phil Flynn, d’Alaron Trading.
«Les dissensions sur le sujet (au sein de l’Opep) expliquent pourquoi les prix du pétrole sont aussi volatils en ce moment», a-t-il poursuivi. «Lors des dernières réductions de production, les prix étaient bien plus bas et il semble que les membres de l’Opep devraient attendre que les prix baissent encore pour gagner en crédibilité», a estimé de son côté Bart Melek, de BMO Capital Markets. Selon James Williams, de WTRG Energy, «les prix remontent en réaction à l’annonce d’une réunion officielle par l’Opep», mais il y a ensuite "autant de chances de les voir redescendre".
L’Opep a par ailleurs abaissé lundi de plus de 100.000 barils par jour son estimation de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2006, à un million de barils par jour, soit 1,2%, dans son rapport mensuel d’octobre publié lundi à Vienne.
Pour 2007, l’Opep a maintenu sa prévision de hausse de la demande de brut à un niveau modéré de 1,3 mbj, soit 1,5%.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *