Plan Maroc Vert : Une révolution pour l’agriculture

Plan Maroc Vert : Une révolution pour l’agriculture

La modernisation du secteur agricole va bon train. Depuis l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI, ce secteur a connu une évolution tous azimuts. Ceci grâce à la dynamique insufflée par le Plan Maroc Vert. En effet, ce plan a été élaboré par le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime pour répondre aux Hautes instructions royales. Il a été lancé lors des premières Assises de l’agriculture à Meknès par Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Quant au financement, il a été assuré par le Fonds Hassan II pour le développement économique et social, le budget général de l’Etat, des bailleurs de fonds internationaux et des investisseurs privés.
Cette stratégie agricole se base principalement sur quatre orientations. Il s’agit de la contribution à la garantie de la sécurité alimentaire, l’amélioration des revenus des agriculteurs, la protection et conservation des ressources naturelles et l’intégration de l’agriculture au marché national et international.
En outre, cette stratégie s’assigne plusieurs objectifs. Ainsi, au niveau national, elle ambitionne de mettre en place une politique d’accompagnement ciblée tendant à l’utilisation des nouvelles technologies, la mécanisation de l’agriculture et la restructuration de l’économie agricole. Tandis qu’au niveau international, le Plan Maroc Vert vise à répondre aux besoins de la population et promouvoir une agriculture durable. Cela contribuera à hisser ce secteur au niveau des marchés internationaux et permettra de relever les défis de la concurrence.
De même, ce Plan de grande envergure tend à drainer des investissements privés de l’ordre de 10 milliards de dirhams par an, au profit de 1.000 à 1.500 projets. 
Par ailleurs, l’application de cette stratégie créera des impacts sur la croissance économique, la création de nouveaux postes d’emploi, les exports… Ainsi, elle ambitionne de créer un million d’entreprises agricoles. La stratégie créera également un effet sur le PIB. Cet impact est estimé à un PIB agricole supplémentaire de l’ordre de 70 à 100 milliards de dirhams. Entre autres, le Plan Maroc Vert aspire de mettre en valeur le potentiel agricole dont regorge le Royaume. C’est pourquoi, il tend à développer une agriculture moderne par le biais de la réalisation de projets à grande valeur ajoutée. Il tend également à bien accompagner le secteur agricole via la concrétisation de 545 projets d’intensification des petites exploitations agricoles dans le monde rural. Cela permettra au secteur d’assurer une bonne productivité. Quant aux produits du terroir, ils se sont accaparés une part dans cette stratégie qui envisage leur valorisation pour contribuer à l’amélioration de la production agricole. Ceci étant, depuis le lancement du Plan Maroc Vert en 2008, le montant des investissements réalisés dans le secteur a atteint 12 milliards DH.
Ces investissements portent particulièrement sur des projets d’élevage, de cultures de céréales, de fruits et d’olives. Ils sont réalisés par des opérateurs étrangers dans le cadre des concessions des terres Sodea-Sogeta. Actuellement, quinze à vingt chantiers lancés dans le cadre du Plan Maroc Vert sont en cours de réalisation.  De surcroît, le coup d’envoi de la construction d’agropoles a été donné pour augmenter le taux de valorisation des produits agricoles. Ainsi, six agropoles seront mis en place en partenariat avec le ministère de l’Economie et des Finances, celui de l’Intérieur et celui du Commerce et de l’Industrie.
Parallèlement, ces projets seront accompagnés de la formation de techniciens
(20 000 à 25 000 techniciens doivent être formés) et d’un système d’irrigation renforcé. A partir de ces réalisations, le Plan Maroc Vert ouvrira de nouvelles  perspectives. Celles-ci contribueront à réussir le passage d’une agriculture fondée sur des moyens traditionnels à une agriculture plus moderne et plus productive.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *