Ports gérés par l’ANP : Le trafic global grimpe de 6,7% à fin mars

Ports gérés par l’ANP : Le trafic global grimpe de 6,7% à fin mars

Bonne orientation des transits au niveau des ports marocains

Environ 698.997 passagers ont transité par les différents ports du Maroc depuis le début de l’année, dont 291.238 passagers via les ports gérés par l’Agence nationale des ports et 407.759 passagers à travers Tanger Med.

L’activité portuaire est en constante croissance. Les transits au niveau des ports marocains observent une bonne orientation. Le trafic global a atteint à fin mars 31,63 millions de tonnes contre 28,30 millions de tonnes une année auparavant. L’Agence nationale des ports (ANP) relève dans ce sens une hausse de 11,8%. L’activité des ports gérés par l’ANP a enregistré un trafic de 19,61 millions de tonnes, en progression de 6,7%. Les exportations ayant transité par ces infrastructures portuaires ont poursuivi leur trend haussier. Elles se sont nettement redressées au troisième mois.

On note dans ce sens une évolution de 27,1% pour une valeur de 7,36 millions de dirhams contre 5,79 millions de dirhams une année auparavant. Les importations ont, en revanche, fléchi de 2,6% basculant en une année de 11,71 millions de dirhams contre 11,41 millions de dirhams à fin mars 2016. En parallèle, le cabotage importé a culminé de 4,2% au moment où il a fléchi de 19,8% à l’export. Le port de Casablanca détient toujours la plus grande part du trafic global, hors transbordement. L’ANP relève dans ce sens un ratio de 31,9%.

Jorf Lasfar arrive en deuxième position avec une part de 28,8%, Tanger Med détient, quant à lui, 15,3% du trafic global. Les ports de Mohammedia, Safi et Agadir partagent les mêmes parts, soit respectivement 6,4, 6,2 et 6%. Le port de Nador rafle 2,8% du trafic global au moment où la part du port de Laâyoune ne dépasse pas les 1,8%. S’agissant du trafic des passagers, l’Agence nationale des ports relève un repli de 8,2%. Environ 698.997 passagers ont transité par les différents ports du Maroc depuis le début de l’année, dont 291.238 passagers via les ports gérés par l’Agence nationale des ports et 407.759 passagers à travers Tanger Med.

Les ports gérés par l’ANP ont vu leur transit passagers se replier de 26,8% sur les trois premiers mois de l’année. Ils ont en effet géré l’entrée de 95.378 passagers, soit une baisse de 31%. Les sorties ont fléchi sur la même période de 28%, soit 129.470 passagers contre 180.277 passagers une année auparavant. Les croisières ont également accusé une baisse au titre des trois premiers mois de l’année. Le recul enregistré est de 17%, soit 66.390 croisières à fin mars contre 79.658 croisières enregistrées à la même période de l’année précédente. Sur l’ensemble des ports gérés par l’ANP, seuls deux ont pu afficher une hausse du trafic passagers. Il s’agit d’Al-Hoceima et Casablanca. Les deux ports ont affiché des variations positives respectivement de 20 et de 14,9%. Le port d’Agadir s’est pour sa part illustré en termes de croisières. Elles se sont hissées de 31,5% depuis le début de l’année. Le trafic des passagers au niveau de Tanger Med a affiché une amélioration sur les trois premiers mois de l’année. On relève à cet effet une évolution de 12,3% tirée par une hausse de 16% des entrées et de 9% des sorties.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *