Production industrielle: La reprise se confirme

Production industrielle: La reprise se confirme

C’est ce qui ressort en gros de l’enquête de conjoncture dans l’industrie menée par Bank Al-Maghrib. Une tendance confirmée par 44% des industriels interviewés. L’ensemble des branches a connu un redressement de ses rendements.

Ainsi 50% des opinions témoignent d’une reprise au niveau des industries chimiques et parachimiques au moment où 36% la relèvent au niveau de l’industrie agroalimentaire. Il en est de même pour les industries électriques et électroniques dont la hausse des activités a été approuvée par 32% des industriels ayant participé à l’enquête. Cependant, les industries «textile et cuir» sont la branche d’activité la plus en retrait du secteur industriel. La stagnation a été relevée par 52 % des industriels contre seulement 8% ayant affirmé une hausse.

Le mois de février a été marqué, par ailleurs, par la progression du taux d’utilisation des capacités. Ce dernier s’est établi à 66% grimpant ainsi de deux points par rapport au mois précédent. Ce taux, selon les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib, recouvre une hausse de 3 points des industries «chimiques et parachimiques» et «mécaniques et métallurgiques», ainsi qu’une baisse de 3 points dans le «textile et cuir» et une stagnation dans les industries «agroalimentaires» et «électriques et électroniques».

Bank Al-Maghrib souligne par ailleurs que «l’évolution constatée par branche d’activité reste valable par sous-branche, à l’exception de l’«industrie chimique» où la production et les commandes auraient baissé et du  «travail des métaux» où l’ensemble des indicateurs suivis dans le cadre de l’enquête se serait replié».

En ce qui concerne les ventes, les avis restent positifs. Le solde d’opinion dégagé se situe autour de 36%, soit une hausse confirmée par 57% des industriels au moment où les 43% restants basculent entre stagnation (22%) et baisse (21%). Le prix des produits finis aurait augmenté, selon 19% des professionnels sujets à l’enquête, en amélioration par rapport au mois précédent. Les perspectives des industriels restent tout de même positives.

Pour les trois mois à venir, ils s’attendent à une amélioration de la production et des ventes dans l’ensemble des branches à l’exception des industriels mécaniques et métallurgiques qui voient leurs ventes inchangées sur cette période. Les textiliens anticipent, pour leur part, une stagnation de la production et des ventes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *