Projet d’agrégation de Zine Céréales, une des expériences les plus réussies au Maroc

Projet d’agrégation de Zine Céréales, une  des expériences les plus réussies au Maroc

Entretien avec Yassine Taybi, directeur général des affaires Groupe et Développement à Zine Capital Invest

Grâce à la forte organisation interne de l’agrégateur, la confiance tissée entre agrégés et agrégateur Zine Céréales cherche à faire passer les agriculteurs d’un statut de bénéficiaire de prestations à celui d’acteur actif (participation à l’avancement et à la réussite du projet).

ALM : Tout d’abord, présentez-nous Zine Céréales…

Yassine Taybi : La société Zine Céréales, depuis sa création, opère dans le secteur agricole à travers l’importation, la distribution des engrais, aliments de bétail et céréales, ainsi que la fabrication des engrais NPK mélanges physiques adaptés selon la nature du sol et les besoins de la plante. Zine Céréales n’a pas cessé de développer ses activités de manière continue, dans l’ensemble des filières et ce, dans le cadre de la stratégie agricole marocaine « Plan Maroc Vert ». C’est ainsi qu’à travers son action dans la promotion du secteur agricole, Zine Céréales a développé un réseau de partenariats public-privé aux niveaux local, national et international intégrant ainsi la filière de l’amont à l’aval et permettant d’offrir aux agriculteurs des produits adaptés par culture et par région tout en tenant compte des problèmes et des contraintes techniques et pédoclimatiques vécus par nos petits producteurs.

Vous vous êtes lancés dans l’agrégation. Comment se décline votre contrat avec les fellahs ?

Le programme d’agrégation est concrétisé par un contrat gagnant-gagnant sur cinq ans entre Zine Céréales et les agriculteurs agrégés. Ce contrat est axé autour de 4 piliers. Citons en premier l’approvisionnement des agrégés en intrants agricoles au moment opportun (semences sélectionnées, engrais adaptés, produits phytosanitaires), à charge pour ces derniers de respecter l’itinéraire technique préconisé par le projet d’agrégation. Nous contribuons également à l’encadrement des agrégés à travers des réunions mensuelles avec les représentants des agrégés permettant, d’une part, d’étudier l’état d’avancement du projet, d’estimer l’impact des conditions climatiques sur les rendements, de tester la satisfaction des agriculteurs et d’autre part de relever les problèmes rencontrés dans l’exécution du projet afin d’intervenir au moment opportun. Nous effectuons également le suivi technique des parcelles. Il se fait par les techniciens de Zine Céréales de façon individuelle au moyen de fiches de suivi des parcelles pour chaque agriculteur. Ces visites permettent de contrôler le niveau de germination, la levée, la présence d’adventices ou de maladies fongiques, etc. Les formations constituent le 3ème pilier de l’agrégation et se font à travers le class-room mobile qui représente un camion qui sillonne toutes les régions du Maroc et qui assure la formation de proximité dans un groupe de 30 agriculteurs par séance de formation. Ces formations permettent aux agriculteurs d’adopter les bonnes pratiques agricoles pour pouvoir collecter un produit de bonne qualité. Zine Céréales met en place au début de chaque campagne agricole un plan de formation en concertation avec les représentants des agriculteurs et adapté à la culture du blé tendre dans différentes périodes au cours de la campagne. Le contrat d’agrégation porte également sur la commercialisation des céréales. A cette étape, l’objectif de l’agriculteur est de garantir l’écoulement de sa production, vendre sa récolte à un meilleur prix par rapport aux commerçants et écarter les intermédiaires. D’autre part, les prix offerts par Zine Céréales aux agrégés sont très satisfaisants lors de toutes les campagnes. Par ailleurs, l’agrégation garantit à Zine Céréales un approvisionnement régulier en blé tendre local tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Et comment vous vous distinguez des autres agrégateurs du secteur ?

L’expérience de Zine Céréales en tant qu’agrégateur reste parmi les plus réussies à l’échelle nationale, avec une filière sensible comme la filière céréalière et avec une superficie totale de 16.597 hectares. Grâce à la forte organisation interne de l’agrégateur, la confiance tissée entre agrégés et agrégateur Zine Céréales cherche à faire passer les agriculteurs d’un statut de bénéficiaire de prestations à celui d’acteur actif (participation à l’avancement et à la réussite du projet). A l’avenir, la société prévoit de nombreuses actions pour la réussite du projet dans le court, moyen et long termes. Nous comptons étendre le projet d’agrégation de Zine Céréales vers la zone irriguée avec une superficie de 5.000 hectares. Notre objectif à l’horizon 2020 est d’atteindre 25.000 hectares au profit de 1.400 agrégés. Nous comptons mettre en place un nouveau projet «Filière légumineuses : double agrégation» afin de répondre au problème de la multifonctionnalité de l’activité agricole de la région. Autre ambition c’est de reconvertir les associations d’agrégés en coopératives de façon à ce que les agrégés soient organisés en coopératives pour devenir agrégateurs et Zine Céréales super agrégateur.

Combien de fellahs accompagnez-vous dans ce sens ? Et quel impact a eu ce projet sur leur rendement ?

Depuis la mise en place du projet en 2011, les superficies et le nombre d’agriculteurs agrégés ont évolué au cours des campagnes agricoles. Ainsi, de 2.500 hectares et 133 agrégés au début (campagne 2011-2012), la superficie agrégée a atteint 16.597 hectares au profit de 558 agrégés pour la campagne précédente (2016-2017). L’évaluation économique du projet d’agrégation est le cœur de l’équation qui présume une augmentation des rendements et du prix de commercialisation contre une augmentation des charges, d’après l’évaluation économique réalisée du projet d’agrégation de Zine Céréales, il ressort que les rendements moyens ont évolué de 59%, passant de 27 quintaux par hecatre à 43 quintaux par hectare tout en permettant la diminution du coût de production du quintal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *