Projet de fusion de Lafarge et Holcim: Les actionnaires de Holcim sont «Ok»

Projet de fusion de Lafarge et Holcim: Les actionnaires de Holcim sont «Ok»

Un nouveau chapitre vient de s’écrire dans le projet de fusion de Lafarge et Holcim. Les deux géants cimentiers viennent de recevoir le soutien des actionnaires d’Holcim pour leur projet de fusion. De ce fait, ils ont finalisé une des dernières étapes clés en vue de la création de ce qu’ils qualifient du Groupe à l’avant-garde des matériaux de construction. Il faut noter que les 738 actionnaires présents à l’Assemblée générale extraordinaire, qui représentaient 72 % du capital de l’entreprise, ont approuvé toutes les résolutions proposées par le Conseil d’administration.

«Les actionnaires d’Holcim ont voté en faveur d’un avenir conjoint avec Lafarge, à l’immense majorité. Grâce à cette décision, nous créons l’opportunité d’une croissance profitable et durable. Holcim et Lafarge peuvent maintenant franchir les dernières étapes en vue de fonder le leader mondial du secteur des matériaux de construction», a commenté Wolfgang Reitzle, actuellement président d’Holcim et futur coprésident de Lafarge Holcim.

Ainsi, les actionnaires d’Holcim ont approuvé, à une grande majorité, l’augmentation de capital ordinaire et la création d’un capital autorisé qui seront nécessaires pour la finalisation de la fusion. Par ailleurs, les actionnaires ont voté la création d’un capital autorisé afin de permettre la distribution d’un dividende en actions à tous les actionnaires du nouveau Groupe. De même, la proposition de changer le nom du Groupe de Holcim Ltd à LafargeHolcim Ltd a été approuvée.
«Les actionnaires d’Holcim ont massivement manifesté leur soutien au projet de fusion.

C’est une grande satisfaction et cela prouve qu’ils sont totalement convaincus du potentiel de création de valeur. Je suis certain que les actionnaires de Lafarge soutiendront également cette opportunité unique et apporteront leurs actions, permettant ainsi la finalisation de la fusion», a souligné, pour sa part, Bruno Lafont, actuellement président-directeur général de Lafarge et futur coprésident de LafargeHolcim. Et de poursuivre, «le nouveau Groupe sera un champion inégalé dans l’industrie des matériaux de construction, centré sur ses clients et sur l’innovation, et réunira les meilleures équipes du secteur. En construisant un nouveau business model, en maximisant le cash-flow libre et en réduisant l’intensité capitalistique, LafargeHolcim vise à assurer un retour sur investissement élevé à ses actionnaires».

Par ailleurs, le montant total maximum de rémunération proposé pour le Conseil d’administration et la direction générale a également reçu l’approbation des actionnaires, alors que toutes les résolutions soumises lors de l’assemblée générale extraordinaire sont conditionnées au succès de l’offre publique d’échange.

Aussi, sous réserve de l’accord des instances de décision respectives des deux Groupes, Holcim a prévu de déposer, aujourd’hui, lundi, l’offre publique d’échange et le document lié auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *